​ 630 détenus en attente de leur jugement : ASRED tire la sonnette d'alarme

L’Association pour le soutien et la réinsertion sociale des détenus (ASRED) dénonce les longues durées de détentions préventives des prisonniers. Ce, après avoir reçu une lettre émanant des détenus de la prison de Thiès et ceux de Rebeuss qui informe qu’actuellement «ils sont au nombre de 630 détenus à attendre avec impatience leur jugement». Sur ce, ils interpellent le président de la République sur leur condition.



 Le sort des prisonniers de Rebeuss et ceux de Thiès préoccupe l’ASRED. Le président de ladite association, Ibrahima Sall d'informer : «dans la lettre que nous avons reçu des prisonniers de Thiès, ces derniers déplorent les proposition inexactes du directeur de l'administration pénitentiaire».

 "Ils sont présentement 630 détenus en attente avec impatience de leur jugement. Ils souhaitent être jugés le plus rapidement possible car certains d’entre eux ont fait plus de 9 ans de prison  sans être jugés", annonce-t-il.

 Ibrahima Sall de regretter la position actuelle du Sénégal sur le plan de la démocratie au niveau de l'Afrique de l'Ouest.

A l’en croire, aujourd’hui le Sénégal est cité comme un exception démocratique en Afrique de l’Ouest  et qui détient des détenus de façon arbitraire.

 Ces prisonniers de solliciter dans leur lettre la diligence du président de la République, Macky Sall vu que le ministre de la Justice  n’a pas une oreille attentive  face à leurs doléances .

 Les détenus de Rebeuss invitent également le Président Sall à prendre les mesures idoines afin que tous les correctionnels puissent être jugés dans les plus brefs délais. 

Aminata Diouf

Lundi 27 Mars 2017 - 11:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter