​ «Fal Askanwi» en rogne : « jusqu’à la date d’aujourd’hui, nos bulletins ne sont pas encore tirés »



La coalition «Fal Askanwi» tire la sonnette d’alarme. Elle dénonce l’attitude de la Direction générale des élections qui n’a toujours pas tiré leurs bulletins.

«Jusqu’à la date d’aujourd’hui, nos spécimens ne sont pas encore tirés et nous sommes obligés de battre campagne avec des spécimens vierges pour que les gens s’habituent  au moins avec nos couleurs», informe Abdoul Aziz Paye, membre de ladite coalition.

 En effet, le problème entre la liste de la coalition de Talla Sylla et la Direction des élections remonte au lendemain des dépôts de listes. Le service de Thiendella Fall avait saisi le Conseil Constitutionnel pour exiger le changement du symbole de la coalition «Fal Askanwi».

Abdoul Aziz Paye revient sur le film du contentieux : «nous avions déposé tous nos dossiers à la date échue et la Direction des élections les avait réceptionnés pour nous dire que tout était conforme. Mais, à notre grande surprise, 92 heures après le dépôt, alors que le délai est de 72 heures, la Direction des élections nous envoie une lettre pour nous demander de changer notre symbole. Nous leur avons fait comprendre qu’en termes de symbole, soit c’est un être humain ou une chose. Sur ces faits, ils ont saisi le conseil constitutionnel ».

A l’en croire, les sept (7) sages n’avaient pas suivi la Direction des élections. Et, le Conseil Constitutionnel s’est fondé sur le fait que l’autorité qui l’avait saisi n’était pas habilitée à le faire et il s’est déclaré incompétent.

Dans ce cas de figure, ajoute-t-il, «soit ce sont les coalitions qui contestent, soit c’est qu’on ne respecte pas la loi électorale».

«Nous craignons qu’ils prennent la responsabilité sur eux-mêmes de tirer nos bulletins sans notre symbole. Parce qu’en ce moment-là, ils auraient violé la loi et porteraient atteinte à une coalition qui veut aller aux élections», déplore-t Abdoul Aziz Paye dans les colonnes de l'"Observateur".

Aminata Diouf

Mardi 18 Juillet 2017 - 12:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter