​ Ramadan : pourquoi faut-il manger des dattes dès la rupture du jeûne ?



​ Ramadan : pourquoi faut-il manger des dattes dès la rupture du jeûne ?
La rupture du jeûne, un moment privilégié, toute la famille est réunie autour du repas de ramadan et c’est un plaisir à partager et à préserver. Mais durant le mois de jeûne, la table est amplement agrémentée, on constate une augmentation de la consommation de viande et frites. La salade, couscous, pâtes, fruits sont souvent présents simultanément.
 
Se lancer sur la nourriture après plusieurs heures de jeûne, c’est charger son organisme d’une façon brutale, mauvaise pour la santé.
 
Comment concilier traditions culinaires et équilibre nutritionnel?
 
Le principe : bien manger sans excès, c’est-à-dire manger de tout et modérément quelques petites bouchées suffisent et ne pas manger à satiété.
 
L’idéal serait de rompre le jeûne avec un aliment sucré (sucre d’assimilation rapide) de préférence les dattes avec de l’eau ou du lait. L’objectif étant d’étancher la soif, d’apaiser les sensations de faim, de régulariser la glycémie, de préparer l’estomac à digérer le reste de l’alimentation en évitant les troubles digestifs (des ballonnements et des douleurs gastriques).
 
On recommande de commencer par manger entre 3 à 5 dattes. Elles sont une source immédiate d’énergie riche en calories et en sucre et aident le corps à rétablir la glycémie après toute une journée de jeûne. Les dattes contiennent de fibres ce qui facilite la digestion et aide à prévenir de la constipation fréquente en cette période.
 
Le sucre contenu dans les dattes se transforme en carbone, base de l’énergie pour le corps, lorsque les dattes sont absorbées en nombre impair, selon une étude américaine.
 
30 minutes à une heure après la rupture du jeûne vous pourrez manger des aliments plus riches mais pas trop gras pour ne pas gâcher le sommeil par une digestion laborieuse.

afriquefemme

Lundi 29 Mai 2017 - 13:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter