​Affaire Ndiaga Diouf: «Barthélémy Dias est une victime dans cette affaire», (maire apériste)

«Barthélémy Dias a subi une agression. Il est victime dans cette affaire». Dixit le maire de Loro par ailleurs responsable de l'APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) à Kébémer. Khadim Diop estime que l’enquête devrait être orientée sur les commanditaires de l’attaque. Face à la presse hier, il invite l’Association des Maires du Sénégal (AMS) à constituer un pool d’avocats pour la défense de l'édile de Mermoz - Sacré Coeur.



«Il n’est pas encore établi que la balle qui a tué le nervi, Ndiaga Diouf provient de l’arme de Barthélémy Dias. Et, même si c’était le cas, c’est une légitime défense vue que des nervis ont quitté la banlieue à bord de 4X4 en direction de la mairie de Sacré-Cœur dans l’intention manifeste d’assassiner le maire», a déclaré le maire de Loro, Khadim Diop.

Poursuivant, le responsable apériste à Kébémer de dénoncer: «Ces nervis sans aucun doute, étaient recrutés par le PDS, ils ont été encadrés par les canons du PDS, dont certains ont été identifiés».

Soutenant que «Barthélémy Dias n’a rien fait», il a indiqué que «ceux qui défendent Ndiaga Diouf devraient tout faire pour identifier les commanditaires». «La justice doit identifier ces commanditaires et les sanctionner sévèrement» mais «Dias-fils n’est pas la cible, il n’a rien fait», a-t-il précisé.

Toutefois, «nous, au niveau de l’AMS, allons demander à notre président, Alioune Sall, de débloquer des fonds pour constituer un pool d’avocats pour sa défense», a-t-il informé.  

Aminata Diouf

Lundi 24 Octobre 2016 - 13:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter