​Bargny : La centrale à charbon continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive

Le collectif qui s’oppose à cette infrastructure a introduit un recours en annulation du protocole d’accordl entre la ville de Bargny et la Compagnie Sénégalaise d’électricité.



Le collectif ‘’NON’’ à la Centrale à Charbon de Bargny ne compte pas lâcher le morceau. Le Collectif a introduit un protocole en annulation entre la ville de Bargny et la Compagnie Sénégalaise d’électricité la Senelec. «Le recours a été déposé. Les gens qui ont voté ne faisaient pas la majorité. Il y avait que 27 personnes qui ont voté. C’est au non respect de l’article 145 et l’article 250 de code des collectivités locales. Le porte parole devait être à la disposition des conseillés. Ce protocole ne peut pas légalement être normal », dénonce le Collectif. 


Dimanche 2 Avril 2017 - 14:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter