​Chantage sexuel : Comment les rideaux sont tombés pour le prédateur du groupe « Waly Family »

Mamadou Sarr a été intercepté par la Division des Investigations Criminelles (DIC) à la suite d’une longue traque qui s’est achevée à Mekhé, au quartier Lébou Ouest. Ce dangereux prédateur sexuel doublé d’un maître chanteurs s’activé dans le groupe « Whatsapp » dénommé « Waly family » qui regroupe les fans (garçons et filles) du chanteur. Il a aussi mis en place une page facebook au nom de « Feemou ka » pour piéger des pigeons.



Le dangereux prédateur sexuel, Mamadou Sarr qui a réussi a infiltré le groupe «Waly Family», a été arrêté par la DIC. En effet, tout a commencé lorsque P. Ndiaye, étudiant en première année au département d’anglais  de l’Université Cheikh Anta Diop  de Dakar à porté plainte à la DIC pour extorsion de fonds, chantage et menace de diffusion d’images à caractère sexuel.
 
Entendu sur procès-verbal, elle à déclaré avoir été contactée sur « Whatsapp » par un inconnu qui s’est présenté sous le nom de Mamadou Sarr avec un profil Facebook Juliana Monteiro Diallo. Après quelques minutes de discussion, ce dernier lui a demandé de lui envoyer des photos hyper sexy et une vidéo d’elle. Ce quelle a accepté de faire sans hésitation. Mais face à l’insistance de son interlocuteur qui en demandait d’autres, elle lui a opposé un refus catégorique et a fini par le bloquer sur facebook.
 
Par la suite, ce dernier s’est servi de ses contacts pour la menacer de publier ses  photos et vidéos sur le net. Sur ces entrefaites, elle l’a débloqué afin de négocier avec lui. C’est ainsi que sur demande du susnommé, elle lui a envoyé via wari des sommes d’argent d’un montant de 47000 F CFA au nom de Mamadou Sarr titulaire des lignes 7062658… et 78 119 58… lequel a continué à proférer des menaces si toutefois elle ne lui envoyait pas d’autre sommes d’argent.
 
En quête de la manifestation de la vérité, la Dic a adressé deux réquisitions à la Sonatel et à la direction de l’automatisation. Grace à un message radio de la Dic, le commandant de la brigade de Mékhé a procédé à l’arrestation de Mamadou Sarr avant qu’une équipe d’enquêteurs ne soit dépêchée sur place pour le conduire sur Dakar. Face aux preuves réunies par la Dic, il a reconnu être l’auteur des faits incriminés.
 


Mardi 17 Janvier 2017 - 10:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter