​Decodex, un outil pour vérifier l’authenticité des informations sur Internet

LeMonde.fr vient de lancer Decodex, un outil pour vérifier l’authenticité des informations sur Internet. Mais ce n’est pas si simple.



​Decodex, un outil pour vérifier l’authenticité des informations sur Internet
Sites fiables, sites non fiables
 
Donald Trump appelle cela les "faits alternatifs". Pour d’autres, ce sont simplement des "fake news", de fausses informations. En tout cas, selon l’étude annuelle La Croix/TNS, Internet est considéré comme le média le moins crédible derrière la radio, la presse écrite et la télévision.
 
C’est dans ce contexte que Les Décodeurs, service de fact-checking de LeMonde.fr, viennent de lancer Decodex. L’outil se présente sous la forme d’un formulaire, dans lequel il suffit de saisir l’adresse d’un site à propos duquel on a un doute. Il y a aussi une extension pour navigateurs (Chrome et Firefox) qui, une fois installée, affiche un petit voyant pour chaque site consulté : vert (site fiable), rouge ou orange (pas ou peu fiable), bleu (parodique). Avec cela, plus de risque en principe, de confondre une nouvelle du site parodique Onion ou LeGorafi avec une véritable information, comme cela est déjà arrivé, même à des responsables politiques.
 
Un référencement manuel
 
A l’usage, l’outil Decodex s’avère très pratique pour avoir la confirmation que l’on se trouve sur un site fiable. Plus de 600 sites internet sont référencés, selon Les Décodeurs. Malheureusement, comme il s’agit d’un référencement manuel, de nombreux sites ne sont pas pris en compte. Par ailleurs, il peut y avoir des petites erreurs. Ainsi, nos confrères de France 3 Occitanie ont relevé une confusion entre deux sites toulousains : le site journalistique Toulouse Infos a été confondu avec Infos Toulouse, un site non-journalistique proche de l’extrême-droite. Petite erreur qui a été rapidement rectifiée.
 
Comment faire le tri ?
 
Les Décodeurs sont bien placés pour le savoir : il n’est pas facile de trier le bon grain de l’ivraie. Par exemple, un site très engagé, mais qui ne véhicule pas pour autant de fausses nouvelles, doit-il être considéré comme fiable ou comme non fiable ? Par ailleurs, Samuel Laurent, responsable des Décodeurs, déclare avoir reçu de nombreuses demandes de sites qui souhaitent être référencés en tant que sites "fiables". Mais il précise : "Nous n’avons pas pour ambition de certifier tous les sites web. Nous voulons juste lutter contre les fake news".
 
À noter que Decodex s’intéresse essentiellement aux sites d’information générale, qui parlent de politique ou de sujets de société. On ne peut donc pas l’utiliser pour savoir si les derniers potins concernant Beyoncé, ou la fille de Vanessa Paradis des sites people sont de vraies ou de fausses informations…

FranceInfo

Vendredi 3 Février 2017 - 12:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter