​Deux femmes vont être inculpées du meurtre de Kim Jong-nam

Si les suspectes sont reconnues coupables du meurtre du demi-frère du dictateur nord-coréen, elles risquent l’exécution par pendaison.



Deux femmes, une Indonésienne de 25 ans et une Vietnamienne de 28 ans, vont être inculpées du meurtre de Kim Jong-nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, assassiné à Kuala Lumpur avec un agent neurotoxique, a annoncé mardi 28 février le procureur de Malaisie.
Si les suspectes sont reconnues coupables, elles risquent l’exécution par pendaison.

Kim Jong-nam était un héritier de la dynastie des Kim, qui règne sur la Corée du Nord depuis près de soixante-dix ans. Il a été assassiné le 13 février dans le terminal low cost de Kuala Lumpur, alors qu’il s’apprêtait à embarquer pour un vol à destination de Macao, dans le sud de la Chine.

Sur des images de vidéosurveillance qui ont fuité dans les médias, on peut voir Kim Jong-nam approché de dos par deux femmes, dont l’une lui projette apparemment quelque chose au visage. La victime avait ensuite été conduite à la clinique de l’aéroport, avant de succomber pendant son transfert à l’hôpital.
 

lemonde.fr

Mardi 28 Février 2017 - 08:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter