​Donald Trump face à la presse sur fond de scandale russe

Le président-élu Donald Trump va tenir jeudi soir sa première conférence de presse, au lendemain des adieux de son prédécesseur Barack Obama. Cette rencontre avec les journalistes sera l'occasion d'aborder les relations avec la Russie, accusée d'avoir tenté de fausser l'élection et de détenir des informations compromettantes sur Trump, mais aussi la place de ses proches et de son business dans l'exercice de ses fonctions présidentielles.



​Donald Trump face à la presse sur fond de scandale russe
Au lendemain des adieux de Barack Obama, les projecteurs se braquent vers Donald Trump qui doit répondre mercredi aux questions des journalistes après la publication de documents potentiellement explosifs sur ses liens avec Moscou.
 
À dix jours de sa prise de fonction à la tête de la première puissance mondiale, l’homme d’affaires de 70 ans tient sa première conférence de presse depuis son élection, il y a deux mois.
 
Le rendez-vous très attendu est fixé à 11 h (16 h GMT) dans la Trump Tower, au cœur de Manhattan. C’est dans ce même bâtiment de verre qu’il avait lancé, le 16 juin 2015, sa candidature après une descente d’escalator désormais célèbre.

Informations compromettantes aux mains des Russes ?
 
Plusieurs médias américains ont fait état mardi soir d’un document de 35 pages contenant des informations compromettantes qui accréditent l’hypothèse de liens entre l’entourage de Donald Trump et le pouvoir russe.
 
Le document a été rédigé par un ancien agent du contre-espionnage britannique qui est jugé crédible par le renseignement américain.
 
Ces informations, malgré de nombreuses zones d’ombre, ont provoqué le trouble à Washington, et notamment au Congrès.
 
« Chasse aux sorcières ! »
 
Selon CNN, les chefs du renseignement américain ont présenté à M. Trump, ainsi qu’à Barack Obama et plusieurs responsables du Congrès, un résumé de deux pages du document, ce qui souligne l’importance qu’ils accordent à ces informations.

Ouest-France.fr

Mercredi 11 Janvier 2017 - 09:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter