​Emmanuel Macron : les principaux points de son programme dévoilés

Favori dans les sondages mais accusé d’être vague dans ses propositions, Emmanuel Macron est également souvent soupçonné de ne vouloir froisser ni la gauche ni la droite. Ce jeudi, il met fin au suspense et dévoile les grandes lignes de son programme dans Le Parisien. Voici ce qu’il faut retenir…



​Emmanuel Macron : les principaux points de son programme dévoilés
Fin des régimes spéciaux de retraites, changement dans les règles d’indemnisation du chômage, 35 heures, exonération de la taxe d’habitation… Emmanuel Macron présente ce jeudi son “contrat avec la Nation”, de nombreuses mesures susceptibles d’impacter directement le quotidien des Français s’il est élu en mai prochain.
 
POUVOIR D’ACHAT
 
-Exonérer 80% des ménages de la taxe d’habitation d’ici trois ans. Coût estimé de la mesure : 10 milliards d’euros

-Augmenter l’allocation des handicapés de 100 euros par mois

TRAVAIL / ENTREPRISES
 
-Renforcer les accords d’entreprise et de branche. Les 35 heures pourront être assouplies par des “accords négociés majoritaires”

-Lutter contre l’abus des CDD courts en instaurant un système de bonus/malus pour les entreprises

-Augmenter la prime d’activité de 50%

-Baisser l’impôt sur les sociétés de 33,3 à 25% pour rejoindre la moyenne européenne

-Transformer l’ISF en “Impôt sur la fortune immobilière” (le patrimoine financier et en actions ne sera plus assujetti)

CHOMAGE
 

-Etendre les allocations chômage aux indépendants entrepreneurs, aux agriculteurs, aux indépendants ainsi qu’aux professions libérales

-Etendre les allocations chômage aux démissionnaires dans la limite d’une fois tous les cinq ans

-Suspendre le versement des allocations chômage en cas de refus de plus de deux offres d’emploi “décent”, pour un salaire qui “n’est pas inférieur de plus de 20-25 %” à l’ancien poste occupé

-Mettre en œuvre un plan d’investissement de 50 milliards d’euros dont 15 milliards pour la formation des chômeurs et jeunes sans qualification

RETRAITE
 
-Supprimer les régimes spéciaux de retraites (y compris des parlementaires) en harmonisant progressivement les règles  “qui seront les mêmes pour tous les régimes”. Emmanuel Macron dit vouloir une “vraie fin des inégalités entre fonctionnaires et salariés du privé”.

-Mais sur le dossier des retraites, Emmanuel Macron en reste là : le candidat souhaite maintenir l’âge de départ à la retraite actuel et le montant des pensions, sauf pour les plus modestes qui seront augmentées de 100 euros par mois.

MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE
 
-Interdire “aux parlementaires l’emploi de proches ou de membres de leur famille, pour mettre fin au népotisme”, et les empêcher d’exercer des activités de conseil pour éviter tout conflit d’intérêt une mesure prônée en pleine affaire Fillon.
 
EDUCATION
 
-Créer entre 4.000 et 5.000 postes d’enseignants

-Laisser de l’autonomie aux écoles pour leur recrutement

-Octroyer une prime de 3.000 euros net par an pour les profs en zone prioritaire Rep+.

-Dans les zones prioritaires Rep+, limiter le nombre d’élèves à 12 par classe de CP-CE1

-Interdire le téléphone portable dans les classes mais aussi dans l’enceinte des écoles et des collèges

-Rétablir les classes bi-langues et faire appel à des retraités volontaires ou des étudiants pour des études dirigées

FONCTION PUBLIQUE
 
-Supprimer 120.000 postes de fonctionnaires
 
SECURITE
 
-Créer 10.000 postes de policiers et gendarmes

-Créer une “police  de sécurité quotidienne”

-Recréer un vrai renseignement territorial et un état-major centralisé rapportant directement au Conseil de défense auprès du président de la République

-Créer des centres pénitentiaires ad hoc pour les “foreign fighters”

-Renforcer la coopération européenne en matière de sécurité et créer 5.000 postes de policiers aux frontières au niveau de l’UE

ECOLOGIE
 
-Investir 15 milliards d’euros pour la transition écologique

-Créer une prime de 1.000 EUR pour l’achat d’un véhicule moins polluant, neuf ou d’occasion afin de réduire de moitié le nombre de jours de pic de pollution atmosphérique

-Rénover un million de logements mal isolés

-D’ici 2022, 50 % des aliments des cantines scolaires ou d’entreprises devront être bio, écologiques ou issus des circuits courts.

-Réduire à 50% de “la part du nucléaire dans (la) production d’énergie”
 
 

yahoo.fr

Jeudi 2 Mars 2017 - 09:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter