PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



​Magal de Porokhane : Les fidèles mourides se souviennent de Sokhna Mame Diarra Bousso

Le Magal de Porokhane est célébré ce jeudi. Une occasion pour les mourides de se souvenir de la vénérée mère de Khadim Rassoul, Sokhna Mame Diarra Bousso, hautement estimée pour ses qualités spirituelles et son comportement indéfectible toute sa vie durant.



Le Magal annuel dédié à Sokhna Mame Diarra Bousso, mère de Khadim Rassoul est célébré ce jeudi à Porokhane. Née en 1833 de Serigne Mouhamadou Bousso et de Sokhna Asta Walo Mbacké, Sokhna Mame Diarra Bousso, descendante de par son père de Hassan, petit fils du Prophète (Psl), a appris et  restitué à l’âge de dix ans, à l’oral comme à l’écrit, le Saint Coran auprès de ses parents, notamment, sa vénérée mère.
 
La vertueuse mère de Khadim Rassoul eut terminé, à dix-neuf ans, ses études en sciences religieuses dont figuraient en bonne place la théologie et la jurisprudence, avant de se lancer, un an plus tard, sur le chemin du soufisme dont la pratique était jusque-là faite par les hommes.
 
Sokhna Mariama Bousso a eu avec Mame Mor Anta Sali Mbacké quatre bouts de bois de Dieu : Mame Mor Diarra Mbacké, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, le fondateur du Mouridisme, et  Mame Balla Abiboullah, Sokhna Khady Mbacké rappelés à Dieu dès le bas âge, rapporte «Libération».
                                                                                                


Jeudi 2 Mars 2017 - 10:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter