​Marine Le Pen était en direct sur Facebook pendant un vote au Parlement européen, et ça a mis Nadine Morano en colère

Nadine Morano n'est pas venue les mains vides ce jeudi 23 février sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. Alors que la présidente du Front national est annoncée systématiquement au second tour de la présidentielle, l'eurodéputée l'a attaquée sur son activité au Parlement européen.



​Marine Le Pen était en direct sur Facebook pendant un vote au Parlement européen, et ça a mis Nadine Morano en colère
En cause, l'absence de Marine Le Pen lors d'un vote portant sur le renforcement des contrôles aux frontières. "Est-ce que vous saviez où était Marine Le Pen le 16 février, au moment où le Parlement européen, réuni en séance plénière, votait deux textes extrêmement importants? Premièrement, le renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l'espace Schengen (...). Nous avons voté aussi un texte essentiel sur le terrorisme", a interrogé l'ancienne ministre.
 
Pour donner plus d'effet à sa charge, Nadine Morano a brandi une capture d'écran du compte Facebook de la candidate FN en guise de preuve. "Regardez où était Marine Le Pen", a-t-elle poursuivi. "Marine Le Pen dialoguait en direct sur Facebook", lui a répondu le journaliste.
 
Et Nadine Morano de poursuivre: "Quand on vous confie un mandat aussi important que d'être député européen, et que vous faites des effets de manche sur les plateaux télé pour dire 'il faut renforcer les contrôles aux frontières de l'Europe, cette frontière-passoire', et qui, quand elle doit exercer la responsabilité de son mandat, n'est pas là, préfère aller sur Facebook, voilà ce qu'est en réalité Marine Le Pen. On la croit pourfendeuse de l'Europe, c'est une profiteuse de l'Europe. On le voit à travers ses attachés parlementaires, et à travers toute sa famille".
 
Enfonçant le clou, Nadine Morano en a remis une couche sur le double discours de la présidente du FN: "Ça c'est Marine Le Pen: la contradiction entre la virulence de ses propos et ses actes".

Le Huffington Post

Jeudi 23 Février 2017 - 10:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter