​Modification d’un contrat signé: l’ARMP dit niet à Me Moussa Diop et à Total

L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) s’est opposée à Dakar Dem Dikk (DDD) qui voulait une dérogation à fin de faire passer le marché relatif à l’acquisition de carburant et lubrifiants, attribué à Total pour 5,6 milliards de F CFA, de trois (3) à six (6) ans.



L’ARMP s’est opposée à une entente pour le moins troublante que voulait faire passer DDD et Total. Il faut rappeler que la société de transport public avait fait publier un  avis d’offres relatif à l’acquisition de carburant et de lubrifiants. Le marché a été octroyé à Total pour 5,6 milliards de F CFA malgré la contestation de Vivo Energy qui avait d’ailleurs introduit un recours.
 
A l’appui de sa surprenante demande, DDD signale que le marché s’accompagne d’un lourd investissement déjà précisé dans le dossier d’appel à la concurrence. La société dirigée par Me Moussa Diop soulignait qu’il s’agit d’importants travaux de génie-civil et d’installations d’équipements spéciaux relatifs aux hydrocarbures sur ses différents sites à savoir les dépôts de Ouakam, Thiaroye, Keur Massar et Parcelles Assainies, souligne "Libération". 
 
DDD a précisé, par conséquent, qu’elle a décidé d’un commun accord  que cette durée avantagerait les deux (2) parties. Des arguments taillés en pièces par l’ARMP qui estime que la démarche qui vise à modifier postérieurement la durée de trois (3) ans de contrat ne permet pas d’assurer l’égalité des candidats à l’accès des marchés publics encore moyen de transparence.
 

Ibrahima Mansaly

Mardi 21 Février 2017 - 08:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter