​Ouverture d’une information judiciaire: semaine capitale pour Khalifa Sall et Cie

Cette semaine sera mouvementée pour Khalifa Sall et ses collaborateurs. Le parquet de Dakar compte déclencher des poursuites comme le recommande la Division des Investigations Criminelles (DIC) dans son rapport; une information judiciaire pour association de malfaiteurs, détournement de deniers publics, escroquerie aux derniers publics, faux et usage de faux entre autres délits.



Après l’étape policière, le dossier de la caisse d'avance de la Mairie de Dakar, va prendre une tournure judiciaire. Khalifa Sall et ses collaborateurs sont mis en cause dans l’affaire de malversation présumée. Les résultats de l’enquête de la Dic ont été donnés au procureur pour initier des poursuites judiciaires.
 
Dans cette affaire, tous les éléments à charge émanent des proches collaborateurs de Khalifa Sall. Le Directeur administratif et Financier (DAF) a reconnu par écrit et ensuite devant les enquêteurs que de fausses commandes de riz et de mil servaient à sortir 30 millions de F CFA par mois pour alimenter la caisse du maire.
 
Depuis 2009, 360 millions étaient soustraits mensuellement des caisses de la ville, précise «Libération». Pis, une année, Khalifa Sall s’est offert un treizième mois en touchant 390 millions de F CFA, renseignent nos confrères. Au total, près de 3 milliards seraient mis en cause.


 


Lundi 27 Février 2017 - 08:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter