​Pèlerinage 2017 : l’Etat corse le cahier de charge des voyagistes privés

La délégation générale du pèlerinage veut que l'édition 2017 du Hadj se passe sans encombres. C'est dans ce sens qu'elle a apposée 16 recommandations dans un cahier de charge qui sera soumis aux voyagistes.



​Pèlerinage 2017 : l’Etat corse le cahier de charge des voyagistes privés
L’Etat du Sénégal et la Délégation générale au pèlerinage  (Dgp) ont décidé de prendre les taureaux par les cornes. Ce, en émettant de concert avec les voyagistes privés, un nouveau cahier de charge à leur intention afin d’assurer un bon déroulement du pèlerinage 2017.

En effet, des nouveautés comme la réduction de  la durée de séjour du pèlerin, qui ne doit plus excéder 28 jours, le quota des pèlerins convoyés, qui passe de 50 à un minimum de 100 pèlerins par voyagiste privé, signent leur entrée.

Selon le porte-parole et chargé de la communication du cadre de concertation des Privés et Président de l’Unophom (Association de voyagistes privés), Cheikh Sadibou Seck : «ce cahier de charge n’est pas nouveau et comporte moins de 20% de nouvelles dispositions».

 «L’ancien comportait les mêmes dispositions, mais c’est le suivi qui faisait défaut», a-t-il ajouté.

 A l’en croire, dans l’ancien cahier de charge, pour un quota de 100 pèlerins, chaque voyagiste privé devait déposer une caution de 10 millions FCFA. Avec ces nouvelles recommandations, ce sera 10% du package général.

« Ce montant risque d’évoluer vers la hausse », prévient-t-il.
 
 

Aminata Diouf

Jeudi 22 Décembre 2016 - 08:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter