​Saint-Louis : Cheikh Bamba Dièye rate le pari de la mobilisation

L'ancien maire de Saint-Louis n'a pas réussi à faire sortir ses anciens administrés. En effet, conduisant la caravane de Manko Taxawu Senegaal, Cheikh Bamba Dièye qui avait appelé les Saint-louisiens à accueillir ses invités n' a pas eu le résultat escompté au vu de la faible mobilisation qui a suivi la dite caravane. Ce qui ne l'a pas empêcher de tirer sur le chef de l'Etat Macky Sall.



La coalition «Manko Taxawu Senegaal» n'a pas eu droit à un bain de foule lors de l'étape saint-louisienne de sa caravane. En effet, Chikh Bamba Dièye qui conduisait cette procession n'a pas relevé le pari de la mobilisation. 

Malgré le peu de gens qui l’ont suivi, Cheikh Bamba Dièye ne s'est pas privé de tailler en pièce la 12ième législature. Selon lui, « l’urgence d’aujourd’hui, c’est quoi et comment faire pour choisir une Assemblée nationale crédible».

Car, s’interroge-t-il, « durant ces 5 années, les "Takhanders" (ombres)  de Macky Sall à l’Assemblée nationale ont-t-ils rempli leur mission ? »

Répondant par la négative, le leader du FSD/BJ exhorte ses anciens administrés à choisir des députés dignes de les représenter à l'hémicycle, à l'image de ceux qui composent sa coalition car, martèle-t-il : «si vous regardez Khalifa Sall, la grande souffrance et l’injustice dont il est  victime, si vous regardez Idrissa Seck et tous ceux qui tournent autour de lui, et les autres leaders de Mankoo Taxawu Senegaal, vous allez comprendre ce qu’un député peut apporter à son pays».

Cheikh Bamba Dièye de renchérir, «dans un Sénégal de richesse et de pétrole, peut-il être concevable que nous puissions avoir une Assemblée nationale qualifiée la plus moribonde, la plus incapable, la plus mauvaise». 

Aminata Diouf

Jeudi 13 Juillet 2017 - 00:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter