​Tuberculose au Sénégal : 300 décès enregistrés annuellement sur les 13 166 cas de malades



La tuberculose se révèle la maladie infectieuse la plus meurtrière au monde. Au Sénégal, c’est au total 300 décès enregistrés annuellement sur les 13 166 cas de malades tuberculeux. Outre la baisse considérable du nombre de décès, le ministère de la Santé, via son programme national de lutte contre la tuberculeuse, a mis en place «End Tb», une nouvelle trouvaille pour «mettre fin à la tuberculose».
 
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Tuberculose est la plus meurtrière maladie infectieuse au monde. L’Oms chiffre qu’en 2015, sur 10,4 millions de personne ayant contracté la maladie, 1,8 million en sont décédées. Pis, plus de 95% des décès sont survenus dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.
 
Au Sénégal, la maladie ne cesse de faire des ravages. C’est au total 300 décès par an qui sont enregistrés sur les 13 166 cas de malades, toutes formes confondues, en 2016 dans le pays. Ces chiffres ont connu une baisse considérable. Soit 200 cas de décès en moins.
 
Quant au taux de détection de la pandémie, il passe de 65% contre 88% de guérison. Avec un succès de traitement chiffré à hauteur de 91%. Au cœur de ce combat, le Programme national de lutte contre la tuberculose (Pnt) vise à réduire de 75% le nombre de décès par rapport à 2015 et de 95% le taux d’incidence de la tuberculose d’ici 2035.
 
Les services du ministère de la Santé et de l’action sociale, veulent que la maladie soit éradiquée  sur le territoire national. A cet égard, le Pnt a opté pour la stratégie : « Mettre fin à la tuberculose » ou « End Tb », en finir avec cette « suceuse » des poumons avec zéro cas de tuberculose au compteur.


Samedi 25 Mars 2017 - 14:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter