​Ziguinchor: 400 patients en attente, le Centre d’hémodialyse est débordé

Les Insuffisant rénaux ont organisé une manifestation, ce samedi pour faire le point sur cette pathologie. Une situation qui reste préoccupante. En deux (2) ans, le nombre de malades qui souffrent d’hémodialyse est estimé à 35%. Le seul Centre d’hémodialyse de la région, dans le sud du pays prend en charge ces malades. Un centre aujourd’hui débordé, qui réclame des moyens et du personnel.



La situation de cette maladie rénale reste préoccupante à Ziguinchor où la capacité du seul centre d’hémodialyse de la région est largement dépassée. Trente-cinq (35) patients souffrent en ce moment sur une capacité de trente (30) dans ce centre. 


«La situation est alarmante. La capacité du centre est de trente (30) patients pour la dialyse. Et là, on est à trente-cinq (35) patients avec une liste d’attente... La demande est très forte. Le ministère est en train de faire des efforts par rapport à cela parce que la dialyse, elle est gratuite», diagnostique Docteur Yaya Kane.

Le métrologue ajoute qu'ils sont environ 400 patients qui souffrent et qui ne sont pas encore sous dialyse. Des malades qui viennent des trois (3) régions de la Casamance et même des pays voisins comme la Guinée et la Gambie. A cet effet, le centre réclame plus de moyens et de personnel. Ziguinchor où la maladie rénale est bien présente compte célébrer cette journée mondiale au mois de mai prochain.
 
 


Samedi 1 Avril 2017 - 15:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter