​Ziguinchor: les étudiants de l’Université Assane Seck fixent un ultimatum aux autorités



Les étudiants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor préoccupés par les conditions d’études fixent un ultimatum d’un mois aux autorités pour l’autonomisation des œuvres sociales. Au-delà, l’université sera fermée. La décision a été prise à l’issue d’une Assemblée générale. 
 
«L’inter amical des étudiants de Ziguinchor a décidé à l’unanimité d’arrêter les cours  à partir de la date du 19 décembre 2016. Ça fait maintenant trois (3) ans que nous  réclamons l’autonomisation des œuvres sociales de l’université Assane Seck de Ziguinchor, et jusqu'à présent, cela nous à valu deux (2) années successives sans session normale. On faisait une session unique parce qu’il y avait beaucoup de perturbations dans l’année», a souligné Moustapha SY Gaye. 
 
Et d'ajouter: «Le décret et le budget ont été votés mais on ne sait pas pourquoi l’autonomisation n’est pas effective. Le Président de la  République lors de sa venue pour les besoin de l’inauguration de l’université avait promis que l’université de Ziguinchor sera autonome en janvier 2016. Rien est fait jusqu’à présent. C’est pourquoi, nous avons décidé de prendre cette question à bras le corps en arrêtant tout bonnement  les cours jusqu’à ce que l’Etat soit dans cette dynamique là». 


«Jusqu’à l’heure où je vous parle, il n’y pas de service de restauration, le centre médical n’est pas opérationnel, pas de service de nettoyage», a-t-il dénoncé au micro de Sud fm.    


Jeudi 17 Novembre 2016 - 12:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter