03 mai 2012 : Les acteurs des médias fêtent la Journée mondiale de la liberté de la presse

L’Unesco, en collaboration avec le ministère de la Communication, a organisé ce jeudi à son siège, une journée de réflexion qui s’inscrit de facto dans les différentes activités du 03 mai (Journée mondiale de la liberté de la presse). Cette journée mondiale de la liberté de la presse a pour thème : « Les nouvelles voix : La liberté des médias aide à transformer les sociétés ».



03 mai 2012 : Les acteurs des médias fêtent la Journée mondiale de la liberté de la presse
Dans un message commun de Ban Ki-moon, secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies et Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’Unesco, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, ils soutiennent que « La liberté d’expression est un de nos droits les plus précieux. Elle sous-tend toutes les autres libertés et constitue un des fondements de la dignité humaine. Des médias libres, pluralistes et indépendants sont indispensables à l’exercice de cette liberté ».

Ann Thérese Ndong-Jatta, Directrice de l’Unesco-BREDA, dans son intervention, elle a précisé que « La liberté des médias implique la liberté d’opinion et le droit de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit, comme indiqué à l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Cette liberté est essentielle pour toute société saine et dynamique ».

« Les changements intervenus dans le monde arabe ont mis en évidence le pouvoir des aspirations aux droits lorsque celles-ci s’expriment à travers les médias nouveaux ou anciens. La liberté des médias nouvellement introduite promet de transformer les sociétés par un renforcement de la transparence et de l’obligation redditionnelle », indique Mme Ann Thérese Ndong-Jatta.

Un panel a été organisé à cet effet où on a enregistré des brillants exposés d’un professeur du Cesti, Mamadou Ndiaye, d’un représentant de l’Appel (Association des professionnels de la presse en ligne) en la personne de M. Abdouramane Sy, et du Synpics. Dans la salle, les participants sont des étudiants du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (Cesti), des autorités de ce centre, des invités de marques et des cadres de l’Unesco-Breda.



Jeudi 3 Mai 2012 - 12:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter