10.000 F CFA de perdium au sommet de la francophonie: les policiers très remontés contre la hiérarchie

Des éléments de la police dénoncent l’attitude de leur hiérarchie qui leur a remis 10 000 F CFA comme perdiem. Mais les officiers ont démenties ces accusations, sans dire la somme qu’a reçue chaque flic.



Le 15e sommet de la francophonie fait grincer des dents dans les rangs de la Police Nationale. Des policiers ont dénoncé les sommes  modiques qu’ils ont reçues après le travail abattu pour la sécurité avant et pendant le sommet. Ils sont très remontés contre leur hiérarchie. Les policiers ont reçu 10 000 F CFA au moment où leurs chefs ont eu droit à des sommes considérables. Ils disent avoir la certitude que la Délégation générale à la francophonie a dégagé une somme raisonnable pour les primes de la Commission Sécurité.

 
Toutefois les officiers de la police ont démenti formellement les accusations de ces contestataires. A les en croire, selon "l'As", il n’y a pas eu de discrimination parce que tous les policiers ont reçu la même somme, sans distinction de grade. Seulement, ces officiers n’ont pas voulu dévoiler la somme d’argent remise à chaque policier. La délégation générale de la Francophonie, informe qu’au départ, elle a envisagé de payer directement les éléments de la sécurité. Mais, les membres de la Commission sécurité leur ont fait savoir que la sécurité est sensible et doit être gérée avec tact. Ainsi il faut laisser cet aspect à la commission sécurité.


Samedi 6 Décembre 2014 - 12:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter