1030,15 tonnes de riz impropre à la consommation saisies par la gendarmerie



1030,15 tonnes de riz impropre à la consommation saisies par la gendarmerie
Après la saisie des 464, 75 tonnes de riz «Rambo» impropre à la consommation humaine, opérée le 10 mars 2016 par les éléments de la Brigade de Gendarmerie de Thiaroye et les 22.262 tonnes de riz impropre saisi par la brigade de recherches, voilà qu’un stock de 1030,15 tonnes à savoir pour une valeur estimée à plus de 226 millions de F CFA, a été saisi.

Les dates d’expiration étant très proche, la «marchandise » a été placée sous scellé.
Selon les hommes en bleu, c’est le vendredi 22 avril que le Commandant de Brigade de la gendarmerie de Thiaroye a été saisi par ses collègues de Birkilane et de Kaffrine sur la commercialisation de 80 tonnes de sacs de riz «The Queen La Reine» qui présentent les mêmes similitudes que le riz «Rambo» qui avait été saisi à l'ancienne usine de fabrication d'allumettes «Cafal».
 
D'après les renseignements des commerçants à Birkilane et Kaffrine, les sacs de riz proviennent d'un entrepôt sis au quartier Diaksao, dans le secteur de compétence de la Brigade de Thiaroye.
Le vendredi 20 Mai 2016, les gendarmes ont reçu les rapports d'expertise et d'essai par laboratoire, concluant à des présences de moisissures et de pathogènes, et d'insectes vivants. Donc, les stocks de riz constitués de trois lots de riz indien 100% brisures n'est pas conforme à toutes les exigences pour du riz destiné à la consommation humaine et présente des risques sanitaires pour l'alimentation humaine.
Les propriétaires sont connus et l'enquête suit son cours.


Samedi 21 Mai 2016 - 11:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter