120 casques bleus virés pour « abus sexuels »

La Minusca est contrainte de retirer les troupes incriminées dans de nouveaux abus sexuels sur des mineurs en Centrafrique.



La Mission de l'ONU en Centrafrique a identifié sept nouveaux cas présumés d'abus sexuels de la part de Casques bleus, dont cinq sur des jeunes filles mineures.

Ces cas ont été signalés le 21 janvier par une équipe de chercheurs de Human Rights Watch.

Farhan Haq, un porte-parole de l’ONU a indiqué que les pays d’origine des soldats indexés ont été saisis et devraient mener des investigations.

Les soldats impliqués proviennent de la République du Congo (Brazzaville) et de la République démocratique du Congo (RDC).

Les soldats seront rapatriés après la conclusion de l'enquête en cours, précise un communiqué de l’ONU. Dans l'attente, ils seront confinés dans leurs casernes.

Des soldats français avaient également été accusés d’abus sexuels en Centrafrique. Aucun d'entre eux n'a été pour l’instant mis en examen.

Source: Rfi.fr



Vendredi 5 Février 2016 - 07:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter