1400 tracteurs sur le marché pour une véritable révolution agricole au Sénégal (président Sall)



1400 tracteurs sur le marché pour une véritable révolution agricole au Sénégal (président Sall)
«Pour faire une bonne production agricole, il faut de bonnes semences, notre capital semencier est en voie d’être entièrement renouvelé. Pour l’arachide avant 2012, donc jusqu’en 2011, les quantités disponibles étaient de l’ordre de 500 kilogrammes certifiés moins d’une tonne, en 2012, nous sommes à 6.000 tonnes, en multipliant par dix (10) la disponibilité…de 2012 à 2013, la disponibilité est passé de 20.000 à presque 25.000 tonnes et aujourd’hui, nous tendons vers les 50.000 tonnes l’année prochaine, autrement dit après 2016, nous aurons entièrement renouvelé le capitale semencier de l’arachide pour permettre d’augmenter la productivité », déclare le président Sall.


Et de poursuivre, face à la presse dans la cadre de sa tournée économique entre Kaolack, Kaffrine : «à côté nous avons les engrais et nos sols sont appauvris du fait que la monoculture arachidière a eu raison de la valeur nutritionnelle de nos terres. Du coup, ces dernières, ce sont plus de huit (8) milliards qui ont été mis  dans l’enrichissement des sols en plus d’autres méthodes culturales pour la diversification.


S’agissant du matériel agricole, parce que’il faut augmenter la productivité, car forces musculaire ne peut pas entraîner le développement spectaculaire, nous avons décidé de changer de paradigmes, pour les paysans qui ont le moins de moyens possibles, les paysans et agriculteurs de revenus modestes, nous avons continué à les soutenir à travers le matériel…les 20.500 outils que se soient les charrues, les semoirs,…nous mettons à la disposition des paysans avec un subvention de 10%...C’est une aide substantielle que nous faisons aux paysans ».


Avant d’indiquer qu’ «au-delà des paysans modestes, nous avons engagé dans la production céréalière dans le PSE (Plan Sénégal Emergent), la production de riz, il faut donc mécaniser à grande échelle, là-dessus, nous allons mettre sur le marché 1400 tracteurs qui bien utilisés, devront entraîner une véritable révolution agricole ».
 


Jeudi 16 Avril 2015 - 19:51




1.Posté par Mamadou DIABY le 22/05/2016 15:35 (depuis mobile)
Salam aleykoum
Bonjour,moi mon papa est un grand cultivateur de riz dans la region de Kedougou et il a besoin d''''un tracteur
Comment peut avoir alors qu''''il dispose pas les moyens?
Merci !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter