«15 Immeubles aux Maristes présentent des risques certains», Diène Farba Sarr

Devant la représentation nationale, ce samedi, le ministre Diène Farba Sarr a annoncé la réalisation dés février 2016, de 3.400 logements par la Sn HLM. Toutefois, il n’a pas manqué à relever les défaillances dans la construction de 20 immeubles aux maristes. Après dix (10) ans seulement d’habitation, quinze (15) de ces immeubles présentent des risques certains pour leurs locataires, d’après le cabinet d’expertise », Scat International.



«15 Immeubles aux Maristes présentent des risques certains», Diène Farba Sarr
En 2000, la Sn HLM a réalisé 20 immeubles aux maristes, soit 436 appartements, 130 locaux a usage commercial pour une population résidente de 2.500 habitants. Malheureusement, quelques années seulement après leur livraison, les immeubles présentent de sérieuses défaillances. Leur qualité est remise en cause. Hier lors du passage du ministre de l’Habitat à l’assemblée nationale, cette question s’est invitée au débat. À en croire Diène Farba Sarr, depuis 2005, « des désordres structurels » ont été constatés et les habitants de cinq (5) immeubles ont été évacués avant d’être relogés. La Sn HLM s’est attachée », dit-il, le cabinet d’expertise « Scat international» pour tester la solidité de l’ensemble de ses ouvrages. Mais les conclusions sont effarantes.  


«Les conclusions du rapport remettent en cause  l’ensemble des 15 immeubles restants. Ils présentent des risques pour les personnes qui y habitent », a déclaré la tutelle avant d’ajouter que «ce qui a été retenu, c’est d’indemniser les occupants grâce à la cession de l’assiette à la caisse de dépôt et de consignation».  Toutefois, sert "l'As", le ministre déplore l’immixtion de la Caisse de dépôt et de consignation dans la construction. « Le rôle de la Cdc, c’est d’accompagner le ministère ou les promoteurs à réaliser des logements sociaux », a expliqué la tutelle. 

Dior Niang

Lundi 7 Décembre 2015 - 11:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter