15 députés de la diaspora: «Les supputations sur l’incidence financière ne résistent pas…», SEN APR



15 députés de la diaspora: «Les supputations sur l’incidence financière ne résistent pas…», SEN APR
Réuni ce jeudi 5 janvier 2017, sous la présidence de son Excellence Monsieur Macky Sall, le Secrétariat Exécutif National (SEN) de l’Alliance Pour la République (APR, parti présidentiel) a abordé le premier point de son ordre du jour autour des différents rapports relatifs à la vie du parti, à l’évaluation de l’état des enrôlements pour l’établissement des cartes nationales d’identité de la CEDEAO et des inscriptions sur le fichier électoral.

A la suite du Président du Parti, le SEN de l’APR exhorte «l’ensemble des responsable et militants de se mobiliser et de se concentrer sur les vrais défis».

«En effet, dans le cours politique actuel, il importe de consolider les bases du parti,  la discipline, la dynamique de l’unité et l’esprit de coalition pour prendre en charge, de façon optimale, l’inscription de nos concitoyens sur le fichier électoral, suite à l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi portant refonte partielle des listes électorales. Dès lors, le Président Macky Sall, invite les militants et responsables à mettre en place, dans un esprit d’unité et de fraternité, et conformément à la circulaire qui en définira les termes, des Comités d’animation Provisoire, à l’échelle  communal, départemental et régional, en vue de l’animation dynamique du parti et d’une organisation efficace pour l’inscription des Sénégalais», lit-on dans le communiqué parvenu à Pressafrik.com.

Dans la même perspective, le SEN a adopté «un programme de tournées nationales et dans la Diaspora en vue de l’information, de la sensibilisation et de la mobilisation des responsables et militants».

Par ailleurs, le SEN de l’APR félicite «l’ensemble des parlementaires pour le travail intense et remarquable, qui a permis l’adoption de lois importantes pour notre démocratie et le développement économique et social du Sénégal» et se réjouit «du vote par l’Assemblée nationale de la loi portant code électoral (partie législative) qui consacre l’élection de 15 députés issus de la diaspora lors des prochaines législatives de Juillet 2017 et qui créé en même temps huit (08) départements électoraux hors du territoire national».

«Cette avancée démocratique significative, qui intègre tous les citoyens dans la vie de la nation, s’inscrit en droite ligne des réformes constitutionnelles approuvées par l’écrasante majorité des Sénégalais,  lors du Référendum du 20 Mars 2016», se réjouissent les apéristes.  

Dès lors, l’APR soutient «sans réserve le choix judicieux du Président Macky SALL d’offrir la possibilité à la diaspora sénégalaise, considérée comme la 15ème région du Sénégal, d’élire ses représentants à l’Assemblée Nationale».

«Toute controverse à ce sujet ne peut qu’être regrettable, parce qu’il ne saurait y avoir de différence entre Sénégalais d’Ici et de la Diaspora», soutient le SEN.  

Pour ladite partie, «les supputations sur l’incidence financière d’une telle avancée démocratique ne résistent pas à l’analyse. Car, le dynamisme économique de nos compatriotes de la diaspora mérite d’être appuyé et soutenu par toutes les forces politiques et sociales du pays, à l’instar du Président Macky SALL qui a mis en œuvre de mécanismes de financements innovants à l’image du Fonds d’appui à l’investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE), du FONSIS et du FONGIP pour soutenir l’apport et la dimension entrepreneuriale de la migration».

«En élargissant la sphère parlementaire aux députés des Sénégalais de l’Extérieur, le Président Macky SALL est en train d’asseoir les bases d’une nouvelle forme de participation politique et citoyenne», conclut le SEN.  

Après avoir réitéré au Président de la République, Macky Sall «ses chaleureuses félicitations pour le succès incontestable de sa visite d’Etat en France, à l’invitation du Président François Hollande et pour les performances économiques et sociales exceptionnelles réalisées en 2016 et depuis la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent», le SEN lui a adressé «ses vœux les meilleurs pour l’année 2017».


Jeudi 5 Janvier 2017 - 22:40




1.Posté par Adama Adus Fall le 06/01/2017 15:14
Nous avons un problème très sérieux dans la gestion de l'information dans notre parti. Figures vous que ce communiqué du SEN de l'APR a été publié au moment où les responsables du parti etaient en pleine réunion c'est-à-dire à 22h40. Cette situation mérite réflexion de la part de tout un chacun. Qui est cette taupe qui donne les informations à la presse? Que cherche t elle?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter