1800 milliards et une batterie de mesures pour appâter la jeunesse dakaroise.

Le chef de l’Etat a bouclé les séances de Conseil des ministres délocalisés par Dakar. Cette dernière séance qui s’est tenue à Pikine a été l’occasion pour le chef de l’Etat d’appâter la jeunesse de la capitale sénégalaise avec une batterie de mesures.



«Je viens de valider en Conseil, un important programme d’investissement qui est de 1800 milliards sur les 3 années à venir 2016/2018. Hier le Premier ministre, après le Conseil interministériel avait validé l’idée de 1225 milliards FCfa avec les élus auquel, et on vient d’ajouter 565 milliards FCfa dont seulement 126 milliards comme gab», a-t-il déclaré.

Mais cet argent va servir, en partie à contenter la jeunesse dakaroise : «Ce Conseil des ministres d’aujourd’hui a permis de prendre les décisions importantes suivantes. Je décide de retourner le stade Assane Diouf de Dakar  à la jeunesse pour construire un nouveau stade pour un montant de 20 milliards FCfa».

Et le Président Sall de poursuivre : «La seconde décision importante, c’est la réaffirmation de la volonté farouche de l’Etat de protéger la zone rurale de Dakar d’une part, de la zone de production de horticole des Niayes et d’autres part, par la préservation de la forêt classée de Mbao qui se trouve sur 700 hectares qu’il faudrait valoriser pour la préserver».

Pour finir, le chef de l’Etat a promis «la mise en œuvre immédiatement d’un domaine agricole communautaire dans le département de Rufisque et dans la commune de Sangalkam puisque c’était sur les anciennes terres de l’ISRA qui se trouvent dans la même commune pour un montant de 56,4 milliards déjà mobilisés et disponibles. Donc là aussi, c’est un démarrage immédiat pour près de 1000 à 2000 emplois jeunes, dans la région rurale de Dakar».
 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 20 Juillet 2016 - 19:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter