19 juin 1989 -19 juin 2015 : Il y a 26 ans disparaissait Cheikh Abdoul Lahad Mbacké, 3e Khalife du Mouridisme

Affectueusement appelé Baye Lahad, Serigne Abdoul AHAD qui a assuré la charge de Khalif Général en Août 1968 au lendemain du décès de Serigne Fallou Mbacké, s’est distingué en faisant de TOUBA une ville religieuse. Baye Lahad fut d'un charisme à la mesure des espoirs de son illustre père et maître spirituel, Cheikh Ahmadou Bamba.



19 juin 1989 -19 juin 2015 : Il y a 26 ans disparaissait Cheikh Abdoul Lahad Mbacké, 3e Khalife du Mouridisme
Orateur hors pair, homme de sciences exceptionnel, visionnaire et bâtisseur, c'est avec lui que la grande mosquée de Touba est devenue en perpétuel chantier de modernisation, qu'il fit un joyau.

L’ardeur, l’opiniâtreté, et, surtout, le génie dont Cheikh Abdoul Ahad Mbacké a fait preuve pour améliorer et fructifier le legs de son vénéré père lui ont valu le prestigieux pseudonyme de "Batisseur". D’une grosse bourgade rurale, il a fait de Touba en quelques années seulement, une cité moderne en pleine expansion. Avec lui, Touba est devenu un vaste chantier en perpétuel accroissement.

La grande bibliothèque Khadimoul Rassoul de Touba, le grand marché Ocass, des routes et autoroutes, la Rocade, Aynourahmati, l'éclairage de Touba, la clôture des cimetières, l'urbanisation de Touba, l’hôpital de Touba, la gendarmerie spéciale de Touba, la résidence Keur Serigne Touba entre autres sont parmi ses œuvres.
C'est sous son règne que Touba est devenue la cité sainte qu'elle est aujourd'hui. Baye Lahad y imposa une réglementation conforme au statut spécial de ville Sainte en y interdisant toute activité illicite et non conforme aux lois islamiques, telles que la drogue, la cigarette, l'alcool, musique et autres pratiques obscènes.

Homme de principes, Baye Lahad a annoncé en janvier 1986, la dissolution de la Fédération des Jeunes Mourides. Avec les élections de Février 1988, le guide religieux apporta son soutien à Abdou DIOUF en demandant à tous les disciples mourides de voter pour lui.

Le 18 Juin 1989 après une mission de 21 ans bien remplie, Cheikh Abdoul Lahad Mbacké fut rappelé à Dieu. Il repose actuellement dans l’enceinte de la Bibliothèque Cheikhoul Khadim à Touba, communément appelée «Daaray Kâmil ».
 
 


Vendredi 19 Juin 2015 - 22:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter