PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



23 étudiants Sénégalais dans le calvaire de la violence en Ukraine



23 étudiants Sénégalais dans le calvaire de la violence en Ukraine
« Le SOS lancé, ce mercredi 7 mai sur la radio Sunuker FM ( États Unis ) par les étudiants Sénégalais en Ukraine nous met face à nos responsabilités. En effet, la situation s'est dégradée en Ukraine où nos compatriotes subissent des harcèlements quotidiens de la part de factions pro-Russe », selon le Front uni des Sénégalais de la Diaspora (Fusd).A cet effet après avoir parlé directement avec les autorités diplomatiques Sénégalaises en Allemagne, les étudiants se sont exprimés sur Sunuker FM pour une seconde fois en moins d'un mois.

Face a cette situation, le FUSD lance un appel aux autorités Sénégalaises sur la situation sécuritaire de ces 23 étudiants Sénégalais bloqués à Donetsk. Le Front informe que « ce n'est plus qu'un secret de polichinelle que le face-à-face entre l'Ukraine et la Russie n'est que la partie visible de l'iceberg et va encore plus dégénérer, car les enjeux géopolitiques de cette crise dépassent de loin ses deux pays si près physiquement, mais aussi si loin idéologiquement l'un de l'autre ».

Ces étudiants qui pour la plupart ont été envoyés par leurs parents étudier en Ukraine ne sont titulaires d'aucunes bourses et sont dans un désarroi total car pris entre deux feux. D'après Mamadou Koundoul, un étudiant originaire de Guediawaye, une réunion tenue entre les étudiants et les autorités de leur université à aboutie à la conclusion que l'université dégageait toutes ses responsabilités vis-à-vis des étudiants Sénégalais sur le plan sécuritaire.

Le FUSD avec à ses côtés, la radio Sunuker FM qui depuis le début suit cette affaire de très près demande solennellement aux autorités Sénégalaises par l'intermédiaire de ses représentations diplomatiques en Allemagne ou en Russie de prendre toutes les mesures nécessaires au rapatriement sans délai de nos compatriotes jusqu'à ce que la situation redevienne favorable.

Ces étudiants sont tous localisés au foyer de leur campus universitaire à moins d'un kilomètre de l'aéroport international de Donetsk qui pour le moment demeure encore sécurisé. Les billets d'avion coûteraient environ 600.000 FCA . Cette somme n'étant pas à la portée de ses étudiants le FUSD demande la prise en charge du coût de 23 billets d'une valeur d'environ 14 millions FCA par l'état Sénégalais pour leur évacuation effective.

Il nous a finalement été indiqué par ces étudiants qu'ils sont en mesure de rallier l'aéroport en toute sécurité si des billets à destination de Dakar sont mis à leur disposition. Une liste des étudiants est disponible pour les autorités Sénégalaises si elles sont disposées à fournir ses billets qui reviendraient beaucoup moins chers que d'affréter un avion spécial au final.


Jeudi 8 Mai 2014 - 11:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter