28ième sommet de l’UA : Macky Sall vante «sa » diplomatie préventive

En Ethiopie où il doit participer à la 28ième session de la Conférence des chefs d’État et de gouvernements de l’Union africaine (UA), le président de la République du Sénégal, Macky Sall a été amené à revenir sur l’intervention du Sénégal en Gambie afin de faire partir Yaya Jammeh qui refusait de quitter le pouvoir malgré sa défaite. Occasion pour lui de vanter «la diplomatie préventive du Sénégal » dont il a usé pour la résolution de crise en Gambie.



28ième  sommet de l’UA : Macky Sall vante «sa » diplomatie préventive
«Le Sénégal est dans les dispositions d’une diplomatie préventive. C’est ce que vous avez noté dans le cadre de la Gambie. Nous avons agi dans le cadre du droit international. D’abord dans le cadre de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union africaine et de conseil de sécurité de l’ONU ». Ces propos rapportés par Aps sont du chef de l’Etat en marge du Sommet de l’UA qui se déroule à Addis-Abeba (Ethiopie).

 Selon lui, c’est le rôle des chefs d’Etat de s’impliquer pour le rétablissement de la démocratie dans les pays où la nécessité se fait ressentir. Car, déclare-t-il «Etre des collègues chefs d’Etat ne doit pas nous amener à ne pas réagir quand la volonté des populations est violée. Nous devons respecter le choix souverain des populations parce que nous sommes dans une République, une démocratie».
Le Président Sall d’ajouter que : «s’il faut utiliser la force pour que la volonté des peuples soit respectée, il faut le faire».

Le chef de l’Etat de vanter cette tactique qui, selon lui, doit prévaloir dans toute l’Afrique : «Nous sommes prêts à le faire avec intelligence. C’est ce qui a été fait en Gambie, sans effusion de sang, sans coup de feu mais par l’engagement et la lucidité. La CEDEAO a réussi un grand coup en Gambie. Ça doit servir pour tout le continent».

Ousmane Demba Kane

Dimanche 29 Janvier 2017 - 09:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter