29 personnes alpaguées pour fraude d’électricité, la SENELEC calcule les pertes et annonce un projet de loi



29 personnes alpaguées pour fraude d’électricité, la SENELEC calcule les pertes et annonce un projet de loi

Pas plus tard qu’hier, onze personnes arrêtées, ont été placées en garde-à-vue au commissariat de Thiaroye qui a procédé à deux (2) vagues d’arrestations ce mercredi. Ce, pour vol d’électricité. Ils risquent d’être déférés au parquet ce jeudi. Ils ont été dénoncés par les premiers épinglés. En effet, jeudi dernier, la police avait procédé à l’arrestation livre la Rfm, de 18 individus présentés au procureur le lendemain vendredi passé. C’est ainsi qu’ils ont été entendus et placés sous mandat de dépôt. Au total, ce sont 29 personnes qui s’alimentaient clandestinement en électricité durant plus d’un an et demie.


Le vaste réseau de branchement clandestin était géré par deux contractuels de la Sénégalaise de l’Electricité (SENELEC) : Alioune Faye et Amadou Diallo qui recevaient de l’argent tous les mois de la part de leurs abonnés.  Listant les pertes, le chef du département exploitation, Tabara Ndoye parle de plus de 20 milliards de pertes. Ce, annuellement et sur 150.000 clients. Mais, le vol prenant des proportions inquiétantes, c’est la raison pour laquelle, la SENELEC a introduit un projet de loi qui est actuellement au niveau du gouvernement et vise selon cette dernière, « à criminaliser la fraude ». En plus d’agents de contrôles qui sont en opération au niveau de la banlieue et qui implique tout le territoire national. 


Jeudi 20 Mars 2014 - 14:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter