PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



30 ans de Idev-ic: les ingénieurs conseils lancent un cri de cœur à l'endroit des autorités

L’entreprise du Génie Conseil sénégalaise Idev-ic fête ses 30 ans de services. Une occasion pour le directeur général de ladite structure et non moins président de l’Association des professionnels de l'ingénierie conseil du Sénégal (Apics) de montrer à travers des données statistiques l’importance des entreprises du génie conseil (GC) et la place que celles-ci occupent «dans le tissu économique du pays». Toutefois, Mamadou Daffé a lancé un vibrant appel à l’État du Sénégal à plus de considération “dans l’espace économique” et surtout à l’accès à la commande publique.



30 ans de Idev-ic: les ingénieurs conseils lancent un cri de cœur à l'endroit des autorités
 Idev-ic a procédé ce jeudi à la célébration de son 30éme anniversaire. Lors de la rencontre, son directeur général a présenté le parcours de l'entreprise à travers un film dans lequel il montre les réalisations de grands projets.   
                                                                                         
Selon Mamadou Daffé, «les données statistiques disponibles démontrent que les entreprises du génie conseil (GC), même si elles ne sont pas répertoriées dans la nomenclature officielle des entreprises, de par leurs chiffres d’affaires et le nombre d’emplois qu’elles créent, occupent une place appréciable dans le tissu économique du pays».
 
A l'en croire,  «les différentes entités constitutives de la profession, ont toujours considéré qu’en Afrique la première bataille à gagner est la reconnaissance et la prise en considération par les donneurs d’ordre nationaux et régionaux du rôle et de la place de la profession dans le processus de développement économique et social de nos pays».        
                                         
Le président de l’Apics de souligner qu’:«il ne devrait avoir dans notre pays aucun projet de construction pour lequel l’ingénieur conseil (ic) n’est pas consulté et aucune justification ne peut être acceptée si cette consultation n’est pas assurée».  Ainsi, il dénonce «la concurrence déloyale des cabinets étrangers avec la complicité de certaines autorités». 
                                                   
Et, pour faire face à ces difficultés, a-t-il avancé: «La profession s’est efforcée de s’organiser et de mettre en place un plan d’action structuré autour de la confirmation de la présence de l’APICS dans l’espace public et dans les processus de décision concernant le développement économique et du pays et de la sous région» .
 
 Par la même occasion, le directeur général de Idev-ic a annoncé la dernière étape de la célébration de leur trente (30) ans.                                        
 
Il s'agit un forum qui aura lieu le 15 juin 2017 visant à réunir les acteurs du service public et du secteur privé notamment les entreprises du GC et les autres entreprises privées au travers de leurs représentations pour partager le diagnostic sur l’exercice de la profession d’IC au Sénégal au travers des parcours des uns et autres.
https://ssl.gstatic.com/ui/v1/icons/mail/images/cleardot.gif
 

Aminata Diouf

Vendredi 12 Mai 2017 - 12:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter