30 ans de la SONATEL: «Nos chiffres d’affaires sont passés de 40 milliards à 1985 à 816 milliards en 2014», (DG)

Le Directeur général de la Sonatel, Alioune Ndiaye a tiré quelques enseignements de 30 ans d’existence. Un enseignement aux tours des atouts du succès, ce jeudi 11 juin 2015 à l’inauguration du nouveau siège du Groupe Sonatel, en présence du chef de l’Etat, Macky Sall.



Le Directeur général a souligné que "ce nouveau siège de Sonatel à la fois futuriste et ancré dans nos cultures et valeurs africaines faites de partage, de convivialité et d’échanges allie créativité et innovation tant par sa forme que par les fonctionnalités qu’il offre". « En 1985 que l’Etat du Sénégal a décidé de fusionner la branche Télécommunication et de la société Télé-Sénégal qui est chargé de gérer les télécommunications internationales. Cette fusion a donné naissance à la Société Nationale des Télécom du Sénégal (SONATEL).
 
Selon lui, 30 ans, c’est l’âge de la maturité et SONATEL entend jouer son rôle en tant qu'opérateur  historique, leader du secteur des télécom et acteur majeur du développement économique et social du Sénégal. « Depuis 30, ans nous investissons pour l’avenir et pour le développement de l’économie numérique au profit des populations. Ces importants investissements ont largement contribué à placer notre entreprise parmi les premières de la sous-région », informe-t-il. 
 

Avant d'ajouter que «le Groupe a érigé sur un site de 7542 m2, trois bâtiments communiquant via une passerelle capables d’accueillir près de 800 collaborateurs : Un bâtiment A de six niveaux qui fait face à la VDN (Voie de Dégagement Nord), un bâtiment B de huit niveaux, un bâtiment C suspendu entre les deux premiers, du 2e au 5e étage, deux niveaux de parkings en sous-sol d’une capacité de 350 places. L’ensemble des bâtiments sont de type éco responsable, selon la démarche dite HQE (Haute Qualité Environnementale) c'est-à-dire qui met en avant un certain nombre de principes de la construction durable ».


« Le Groupe Sonatel continue ainsi à contribuer à l’aménagement de l’espace urbain avec la construction de ce siège futuriste, respectant les dernières normes environnementales, alliant traditions africaines, modernité et nouvelles technologies de la communication », indique le Directeur général. Alioune Ndiaye de poursuivre: "Nos chiffres d’affaires sont passés de 40 milliards en 1985 à 816 milliards en 2014. Dans les mêmes temps, il est passé de 0 à 400 milliards dans les trois (3) pays de présence en douze (12) ans seulement». 


Jeudi 11 Juin 2015 - 13:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter