300 millions de subvention de l’Etat aux Centrales Syndicales : la Fgts dénonce les manœuvres de Mansour Sy

Les 300 millions alloués par l'Etat aux centrales syndicales suscitent la colère du Front syndical autonome (Fsa) regroupant une quinzaine de centrales syndicales. Celles-ci en veulent précisément à la tutelle, Mansour SY, ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions. Elles lui reprochent d'avoir réparti les fonds entre la Cnts, la Cnts/Fc, la Csa et l'Unsas, considérées comme les organisations les plus représentatives.



300 millions de subvention de l’Etat aux Centrales Syndicales : la Fgts dénonce les manœuvres de Mansour Sy
«Le ministre de la Fonction publique, Mansour Sy, a délibérément et injustement choisi d’octroyer les 300 millions de F Cfa, représentant la subvention de l’Etat, à seulement quatre (04) centrales syndicales». C’est du moins l’avis du secrétaire général de la Fédération Générale des Travailleurs du Sénégal (FGTS), Sidya Ndiaye.

Et de poursuivre, il s'agit de la Cnts de Mody Guiro, la Csa de Mamadou Diouf, l’Unsas de Mademba Sock et la Cnts/Fc de Cheikh Diop. Ces dernières réclament toute la lumière sur cette affaire, notamment la publication de l'arrêté portant répartition des 300 millions affectés aux centrales syndicales. Faute de quoi, elles promettent de se faire entendre.

«Un plan d'action sera validé mercredi, lors de leur rencontre à l'Hôtel de Ville de Dakar, qui sera suivie d'une conférence de presse où il y aura de fracassantes révélations. Ils n'excluent rien», ont-ils lancé dans "l'Observateur". 

Aminata Diouf

Lundi 1 Août 2016 - 10:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter