36éme Ziarra de Thierno Seydou Nourou Tall: le savoir élevé au rang de culte

La famille omarienne a célébré la 36éme Ziarra annuelle dédiée à Thierno Seydou Nourou Tall et à Thierno Mountaga Tall. Une rencontre internationale qui a porté sur le thème « L’importance du savoir dans l’Islam, l’illustration dans le développement et de la justice économique, finance islamique et partage des richesses ». Un panel animé par les sommités de la science islamiques et de scientifiques. Un thème qui vise à raffermir la place de l’Islam sur les enjeux politiques et environnementaux qui interpellent notre planète.



36éme Ziarra de Thierno Seydou Nourou Tall: le savoir élevé au rang de culte
« L’importance du savoir dans l’Islam, illustration dans le développement durable et de la justice économique finance islamique et partage des richesses », c’est l’intitulé du  thème qui a été développé lors de la 36 éme ziarra annuelle de la famille Omarienne.

Pour Mouhamadou Moussa Sy, président de l’association des amis de El hadji Oumar Tall, le thème de cette année est plus que d’actualité, à l’heure de la multiplication des périls de la Umma islamique. Et "la recherche du savoir est inhérente à l’Islam". Dans cette optique, la science islamique constitue de plus en plus une alternative crédible aux crises économiques et environnementales qui menacent la stabilité de nos sociétés. C’est pourquoi, le choix du thème de cette conférence dénote l’importance d’une approche différente basée sur l’Islam », affirme-t-il.  

Pour le premier ministre Mouhamad Boun Abdallah Dionne venu présider la ziarra, «cette manifestation entre religieus constitue la rencontre entre l’esprit et la foi, qui participe grandement à l’exercice de réflexion  sur l’avenir de l’humanité». Et selon le président de la conférence Iba Der Thiam, «cette rencontre scientifique vise aussi entre autres à faire entendre la voix de l’Islam  sur un certains nombre de points qui interpellent les communautés musulmanes », indique l’historien.  

A travers cette rencontre, les participants ont voulu mettre en avant les principes de l’enseignement islamique comme alternative crédible contre la montée des crises dans le monde.      

Khadim FALL

Vendredi 22 Janvier 2016 - 11:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter