3729 milliards promis au PSE, Macky Sall exulte : « Je n’ai plus faim pour le Sénégal »

« Je n’ai plus faim pour le Sénégal » c’est ainsi que s’est exclamé un Macky Sall tout enjoué lorsque les milliards de F CFA ont commencé a « tomber » sur la tête du Sénégal. Dés le premier tour de table, 3000 milliards de F CFA d’intentions de financements étaient annoncés. Finalement, le Sénégal a récolté 3 729 milliards de F CFA.



3729 milliards promis au PSE, Macky Sall exulte : « Je n’ai plus faim pour le Sénégal »
Dans la salle de conférence des chambres de métiers de Paris où le président de la république Macky Sall, le ministre de l'Economie et des Finances Amadou BA et son collègue du budget Mouhamadou Makhtar Cissé entre autre faisaient face, aux partenaires techniques et finances de la salle. Il faut dire que la nouvelle est excellente : alors qu’il cherchait 1853 milliard de F CFA auprès des partenaires publics, le Sénégal en obtient plus.

Après un premier tour de table, le Sénégal avait reçu des promesses de  3000 milliards de F CFA alors que la rencontre ne faisait que commencer. A l'issue de la rencontre, le président ne manque pas d'exulter face à cette pluie de milliards de F CFA, en lançant tout sourire : « je n’ai plus faim pour le Sénégal ». Il faut dire que le record était prévisible au vu du travail mené  par les autorités du ministre de l'Economie et des Finances, appuyés par ceux l’APIX qui se sont fait remarquer dans l’organisation. Quoiqu'il en soit, cette première a été une grande victoire pour le président de la République qui ne s’est pas privé de s’en réjouir. Et le successeur de Wade d'indiquer: « Avant même la rencontre avec les partenaires privés, prévue demain, nous avons dépassé nos objectifs financiers ». Le chef de l’Etat de dire : «  nous étions venus pour un objectif initial de 1853 milliards qui constituaient le gap de financement de notre plan social sur cinq ans, nous avons obtenu un financement global de 3729 milliards de F CFA d’engagement en cours. Ce qui fait que nous avons, aujourd’hui, enregistré avec un engagement global de l’ordre de 5785 milliard de F CFA homogène et inclusif ».

D’autant que, souligne Macky Sall, « le Sénégal émergent ambitionne de porter notre taux de croissance à 7%  et à maintenir à ce niveau sur au moins une période décennale ». Auparavant, lors de l’ouverture des travaux dans la  matinée le président, expliquant les raisons de sa participation à cette rencontre, le chef de l’Etat de dire « j’ai tenu a participé personnellement aux travaux de ce groupe consultatif, pour deux (2) raisons. D’abord, pour marquer toute l’importance que j’accorde à ce dialogue ouvert et constructif avec nos partenaires. Ensuite, pour le Plan Sénégal Emergeant (PSE), un nouveau développement économique et social que nous voulons avec votre soutien, suite à un diagnostic critique de notre rythme de croissance économique, à partir de nos forces et faiblesses ».


Poursuivant son opération de charme envers les partenaires financiers, le chef de l’Etat d’assurer que le PSE repose sur un trépied: « susciter la transformation de l’économie sénégalaise dans le sens de soutenir une dynamique de croissance forte, durable et inclusive ; élargie l’accès aux services sociaux et la couverture sociale et préserver les conditions d’un développement durable et enfin répondre aux exigences de bonne gouvernance, à travers le renforcement des institutions et la promotion de la paix, de la sécurité et de l’intégration africaine. Il tire sa substance de la Stratégie Nationale de Développement Economique et Social (SNDES), mais en lui donnant une dynamique opérationnelle devant mener à notre objectif de croissance économique accélérée, dans le respect des engagements convenus avec nos partenaires techniques et financiers". 


Mardi 25 Février 2014 - 10:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter