4 ans au pouvoir de Macky Sall: des citoyens se prononcent



4 ans au pouvoir de Macky Sall: des citoyens se prononcent
Ce 25 mars 2016 marque l'an quatre (4) de l'accession de Macky Sall au pouvoir. Une occasion pour Pressafrik.com d'interroger des citoyens sur le bilan qu'ils dressent de l'exercice du pouvoir par le successeur de Wade. De l'économie à la politique en passant par le social, ils se prononcent. 

Se prêtant à l’exercice, Amath, agent commercial à la SONATEL ne se fait pas prier. Ce dernier préfère parler des «actes posés par le Président». «Il est prématuré de parler de bilan parce que le mandat est en cours», relève-t-il avant d’entrer dans le vif du sujet. «Au niveau des infrastructures, il y a des chantiers presque partout dans le pays. Malgré les réclamations des enseignants, il a fait beaucoup pour l’éducation, notamment avec les bourses des étudiants qui ne posent plus de problème de retard», énumère Amath qui ne s’arrête pas là.
 
«Dans le monde rural, malgré quelques couacs, le gouvernement est en train de faire de son mieux. Il y avait toujours des problèmes de bons impayés avec ancien régime mais aujourd’hui les paysans parviennent à écouler facilement leurs produits», dit-il. Avant de se féliciter des «avancées du côté social avec les bourses qui aident beaucoup la population rurale».
 
Toutefois, note l’agent commercial, la rupture promise par le candidat Macky Sall n’est toujours «pas effective», quatre (4) ans après son arrivée au pouvoir. Ce, surtout au niveau de la politique «qui ne change pas ». Mais avance-t-il : «Peut être seulement le changement de mentalité des Sénégalais, qui est dû à la rigueur imposante du Président, est à saluer». Et selon lui, le taux de croissance de 6,5 % atteint pour la première fois en douze (12) ans par le Sénégal et confirmé par le FMI (Fonds Monétaire International), «ne se justifie pas à leur niveau» même si «le niveau de vie a avancé" et qu'«il se plaint pas beaucoup».
 
La soixantaine, Oumar parle de «beaucoup de réalisations au niveau de toutes les villes, même dans la banlieue » que «personne ne peut nier ». Ce dernier qui se dit «content» du bilan de Macky Sall, sert : «Si on lui donne le temps, il fera beaucoup de choses pour le Sénégal». «Le président est en train d’inaugurer des forages, il construit des routes, surtout dans le milieu rural, on croit vraiment à ses projets», déclare pour sa part Gagne Diouf, la quarantaine. Ce dernier satisfait du bilan de Macky Sall, ne manque pas de mettre en exergue «la loi sur les baisses des loyers». «L’opposition doit arrêter de faire des coups bas au gouvernement et laisser le Président le temps de finir son mandat», clôt-il
 

Aminata Diouf (Stagiaire)

Vendredi 25 Mars 2016 - 13:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter