4000 bourses fictives découvertes dans les universités sénégalaises : l’Etat qui perd 2 milliards par an décidé à recouvrer les pertes

L’université Cheikh Anta Diop de Dakar qui à connu multiple manifestations ces derniers temps fait parler d’elle. Suite à la grève des étudiants pour le paiement des bourses, le ministère de l’enseignement supérieur à fait ses investigations sur ce sujet. 4000 bourses fictives ont été découvertes dans les universités.



L’Etat sénégalais perd chaque année 2 milliards de F CFA. Cela est du aux bourses fictives révélées dans les universités du pays.  Selon des investigations faites par le département de l’enseignement supérieur, il ressort que 4000 bourses fictives ont été trouvées et les identités complètes des « bénéficiaires » ont été trouvées aussi. Lit-on dans « l’Observateur ».  Ainsi les responsables du ministère de l’enseignement supérieur indiquent que cette magouille ne se limite  seulement pas à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). C’est un réseau qui a maillé tout l’espace universitaire au plan national et que cela ne date pas d’ aujourd’hui. On souffle que l’affaire remonte à plus de dix (10) ans.


Toutefois ces derniers qui mettent en garde ceux qui sont mêlés à cette affaire ; affirment qu’ils ont intérêt à se préparer au remboursement des sommes encaissées sous peine de répondre devant la justice. Car très déterminés, les investigateurs du ministère de l’Enseignement supérieur annoncent que tous les résultats des investigations seront communiqués.  Ce, « au courant  de la semaine prochaine. Les chiffres exacts seront communiqués et il n’est même pas écarté qu’ils dépassent les 4000 déjà recensés ». 

Lamba Ka

Vendredi 30 Mai 2014 - 14:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter