4e congrès ordinaire du Sneel : Fatou Bintou Yaffa reconduite, décline sa feuille de route

A peine réélue à la tête du Syndicat national des enseignants de l’élémentaire (Sneel), Fatou Bintou Yaffa décline sa feuille de route. En effet, la secrétaire générale de ce syndicat a affiché son intention de se battre pour une revalorisation du statut de l’enseignant du primaire, mais aussi, pour que l’unité puisse prévaloir afin de retrouver la plaçait que son organisation a toujours occupée dans le milieu scolaire.



4e congrès ordinaire du Sneel : Fatou Bintou Yaffa reconduite, décline sa feuille de route
Le 4e congrès ordinaire du Sneel qui s’est déroulé ce vendredi a permis de reconduire pour un deuxième mandat, Fatou Bintou Yaffa à sa tête. Cette dernière s’est saisie de cette occasion pour décliner les nouvelles batailles qu’elle compte mener.

Selon elle, le premier combat sera la revalorisation du statut de l’instituteur. Car, déclare-t-il, il est inconcevable de voir l’instituteur corriger plus de copies et être payé 1000 FCFA la journée,  alors que l’enseignant du moyen secondaire, avec une seule copie corrigée, gagne 500FCFA. Suffisant pour qu’elle s’écrie : «Nous voulons que cette discrimination soit levée une bonne fois pour toute».

Mais, à côté de ce combat mené contre la tutelle, Mme Yaffa s’est aussi fixée comme défit, l’unité au sein des syndicats d’enseignants. Car, analyse-t-elle : «le Sneel était très fort, prenant en charge toutes les préoccupations des instituteurs et institutrices, mais aujourd’hui, nous sommes relégués au second plan à cause de ces proliférations de syndicats d’enseignants de l’élémentaire qui existent ».

Raison pour laquelle elle a tendu la main aux autres syndicats  afin de pouvoir rejouer les premiers rôles. Ce qui doit commencer par avoir une place de choix lors des élections de représentativité. 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 4 Novembre 2016 - 17:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter