50 millions décaissés : les ex-travailleurs de Sénégal Airlines lèvent leur mot d’ordre de grève



Entamée hier dimanche, la grève de la faim des ex-travailleurs de Sénégal Airlines a pris fin dès le lendemain lundi. A leur chevet ce matin, le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck leur a promis un appui financier de 50 millions de F CFA.

A Assemblée générale cet après-midi, le coordonnateur du collège des délégués de Sénégal Airlines, confirme la levée du mot d’ordre.
 
«La grève de la faim vient de prendre fin après justement la rencontre avec le ministre du Tourisme et des Transports aériens. Elle (Maïmouna Ndoye Seck) nous a donné quelques assurances et on a bon espoir que le processus qu’elle nous a déroulé, s’il va à son terme, sera dans les intérêts du personnel parce que ce processus prend en compte la liquidation de Sénégal Airlines et les droits légaux du personnel, jusqu’à l’insertion du personnel dans la nouvelle compagnie Air Sénégal SA », décline Moustapha Diakhaté.
 
Et de poursuivre : «A part cela, on a eu une aide de 50 millions pour l’ensemble du personnel pour pouvoir face en urgence à la Tabaski. Le processus de liquidation sera accéléré selon le ministre pour qu’on puisse rapidement disposer de nos droits légaux. Et en plus, le personnel aura la priorité d’embauche dans la nouvelle compagnie». 


Lundi 5 Septembre 2016 - 18:24




1.Posté par Doudou le 06/09/2016 05:27
Je ne comprends pas. Ils décaissent des centaines de millions pour une élection sans enjeu mais ils peinent à payer les enseignants et les salariés de SENEGAL airlines.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter