52e AG Caritas Sénéga: l'Allocution de Mgr Jean Pierre Bassène, Président



Monsieur le Gouverneur,
Monsieur le Préfet,
Excellence Monseigneur Jean-Noël DIOUF, évêque de Tambacounda,
Révérends Pères, Révérendes sœurs,
Chers délégués, honorables invités,
 
Rassemblés pour la 52e Assemblée Générale de Caritas Sénégal, comment ne pas d’abord rendre grâce à Dieu pour le chemin parcouru ? C’est à sa Providence que nous devons d’avoir pu inscrire l’action de notre institution dans une telle durée. Il ne pouvait en être autrement, quand nous savons, avec certitude, que l’action de Caritas est l’expression même de l’amour de Dieu pour les hommes, pour les pauvres en particulier.

Ma pensée reconnaissante va, en cet instant, à tous ces acteurs de la mission Caritas, avec une reconnaissance particulière à Monsieur l’Abbé Ambroise TINE, ancien Secrétaire Général, qui a rejoint son diocèse de Thiès en mai dernier, après avoir accompli deux mandats. Il a porté haut le flambeau de Caritas Sénégal, au prix de nombreux efforts et sacrifices, fort d’une bonne vision pour la mission confiée. Je souhaite la bienvenue à Monsieur l’Abbé Alphonse SECK de l’archidiocèse de Dakar. Nous savons pouvoir compter sur sa générosité, son expérience et son expertise pour porter toujours plus haut le flambeau de notre Caritas Sénégal. Mes remerciements vont aussi au diocèse de Tambacounda qui nous accueille, à son Evêque, son Excellence Monseigneur Jean-Noël DIOUF, au directeur de la Caritas, Monsieur l’Abbé Bertin SAGNA et à tous ses collaborateurs. Un merci infini à toutes les autorités qui nous font l’amitié de leur présence à l’ouverture de nos travaux.

L’année du Jubilé Extraordinaire de la Miséricorde, qui a été voulue par le Pape François, fait que notre rencontre de cette année s’inscrit fortement dans l’esprit de cet événement ecclésial majeur. Il s’agit, en effet, pour l’Eglise, en fixant son regard sur la miséricorde, d’en devenir « signe efficace de l’agir du Père ». C’est bien ainsi que se comprend fondamentalement la mission de Caritas dans l’Eglise, et dans celle du Sénégal en particulier : montrer, de manière concrète, comment Dieu agit en faveur des hommes et des pauvres en particulier, à qui il veut manifester tout l’amour de son cœur.

C’est conscients de cela, que les évêques du Sénégal se sont penchés sur la Caritas, il y a un an ; non seulement pour en renouveler les statuts, mais pour se rappeler, ainsi qu’à la communauté chrétienne tout entière, et à la lumière de l’enseignement du Magistère, l’importance de la Charité dans l’annonce de l’Evangile et leur responsabilité dans ce service de la Charité. C’est là qu’il faut trouver les fondements et les motifs de l’engagement de l’Eglise de notre pays dans le service des populations sénégalaises, aux côtés de l’Etat et de ses services décentralisés, en synergie avec d’autres acteurs engagés à combattre la pauvreté et à promouvoir partout un développement intégral.

Pour sa part, Caritas Sénégal veut être solidaire de l’homme au Sénégal et se tenir à ses côtés, à chaque fois qu’il se trouve confronté aux difficultés de la vie. Notre pays, avec d’autres pays de la sous-région particulièrement touchés, a été confronté au danger que représente l’épidémie à virus Ebola. A ses différents niveaux, national et diocésain, en entraînant même une dynamique sous régionale, Caritas Sénégal s’est engagée pour participer à circonscrire les risques d’une épidémie mortelle.

Au moment où nous parlons, conscients de ce qu’il ne faut pas baisser les bras au regard de la gravité de cette épidémie, les responsables Caritas Sénégal, avec le soutien de Misereor et de Kindermissionswerk d’Allemagne, de manière conjointe avec l’Office National de l’Enseignement Catholique (ONECS), l’Association Nationale des Postes de santé catholiques du Sénégal (ANPSCS) et l’Association Nationale de la Promotion Féminine (ANPF), déroule un programme de près de Neuf cents quatre-vingt-cinq Millions F CFA (985.000.000 F CFA). Outre la mise en place d’équipements sanitaires, de produits d’hygiène et d’assainissement, des actions de formation et de sensibilisation sont menées, en plus de la construction de deux pavillons au Centre Hospitalier Universitaire de Fann et à l’hôpital Saint Jean de Dieu de Thiès.

Pour l’année 2015, grâce au concours de ses partenaires, Caritas Sénégal aura mobilisé, dans le cadre de son programme d’investissement, environ quatre milliards de Francs CFA. Elle a ainsi apporté sa contribution, aux côtés de l’Etat, aux efforts de résilience des populations, à leur accès à des services essentiels comme l’eau, la santé, l’hygiène et l’assainissement, la sécurité alimentaire et autres problématiques liées au développement de nos communautés.

Depuis ce lieu, je veux inviter solennellement l’ensemble de la communauté chrétienne du Sénégal et tous les hommes de bonne volonté à rejoindre ces efforts et à les soutenir, pour que le plus grand nombre de nos concitoyens puisse passer de « conditions moins humaines à des conditions plus humaines ». C’est à seul prix que la dignité des personnes sera honorée partout.

Notre Assemblée Générale s’inscrit aussi dans une problématique mondiale de l’heure, d’où son thème : « Prendre soin de la planète, une seule famille humaine ». En remerciant les experts du ministère de l’environnement venus nous aider dans la réflexion, je souhaite inviter tous nos compatriotes à s’engager résolument dans la promotion d’un environnement physique, social, humain assaini, pour de meilleures conditions d’existence ici et partout.

En exhortant tous à rester mobilisés pour une Caritas de plus en plus engagée au service des pauvres et des petits, je demande au Seigneur de bénir nos personnes et nos efforts. Qu’il garde le Sénégal, notre pays, sur les chemins de la paix, de la concorde, et sur la voie d’un développement pour tous, toujours plus effectif. Au début de la nouvelle année 2016, permettez-moi de vous offrir mes vœux les plus fervents de paix, de santé, de joie et de prospérité pour vous-mêmes et vos familles.
Je vous remercie de votre aimable attention
 
Monseigneur Jean-Pierre BASSENE, Président


Samedi 9 Janvier 2016 - 18:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter