600 000 élèves congolais passent leur baccalauréat

Ils doivent être quelques milliers à avoir passé une nuit agitée : 600 000 élèves passent les premières épreuves de l'examen d'État – l'équivalent du baccalauréat – ce lundi matin, en République démocratique du Congo. Mais selon les régions, les candidats ne sont pas tous logés à la même enseigne, notamment en termes de frais d'inscription.



Des élèves de l'école Notre-Dame, à Kinshasa, en République démocratique du Congo. AFP PHOTO/Diatezua HANNAH
Des élèves de l'école Notre-Dame, à Kinshasa, en République démocratique du Congo. AFP PHOTO/Diatezua HANNAH

Le diplôme d’État sanctionne la fin du cycle secondaire, et ouvre la porte de l’Université. Ils sont environ 600 000 finalistes du secondaire inscrits à la session 2014 en RDC. L’épreuve se déroule dans plus de 1600 centres à travers le pays. Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel Maker Mwangu Famba se félicite de la préparation de cette édition, et assure que tout est fin prêt pour l'épreuve.

Mais les candidats ne sont pas tous logés à la même enseigne : les « frais de participation » demandés varient selon les provinces. Dans la province de l’Équateur, chaque candidat a dû débourser l’équivalent de 14 dollars (10 euros), alors qu'au Katanga ou au Bas-Congo par exemple, c'est le gouvernement provincial lui-même qui prend en charge ces frais.

Les résultats seront suivis avec attention par les candidats, mais également par les chefs d'établissement : des mesures drastiques sont prévues contre les responsables des écoles qui enregistreront de mauvais résultats. En 2013, près de 50% des établissements de Kinshasa avaient ainsi été sanctionnés par le ministère de l'éducation.

Source : Rfi.fr
 



Lundi 23 Juin 2014 - 10:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter