6e Gala National de la Presse : L’absence remarquée des autorités, seule fausse note



Le 6e gala annuel de la presse, organisé par la Convention des Jeunes Reporters du Sénégal  et qui  a coïncidé avec les 10 ans d’existence de  l’association, a été marqué par une absence remarquée des autorités.

Si le parrain Cheikh Kanté n’a pas pu assister  à la cérémonie, à cause d’un déplacement hors du pays selon son représentant, le ministre de la Culture et de la Communication a quant  à lui, brillé par son absence. Seul le député Abdou Mbow a  honoré de sa présence,  la structure dirigée par Thierno Dramé. Le vice-président de l’assemblée nationale  et journaliste de formation, a d’ailleurs plaidé en faveur de l’adoption du nouveau code de la presse.

Hormis cet impair, la soirée  a été une réussite avec la consécration  des lauréats du concours des meilleurs reportages  presse écrite, radio, télé  ainsi que  photo et l’hommage rendu aux parrains Mame Less Camara, Philippe Diogoye, Adama Ba et Moussa Paye.

Et pour la première fois, depuis l’institution de ces distinctions, un journaliste sportif, en la personne de Mohamed Koulybaly de Waasports,  a remporté le prix du meilleur reportage en presse écrite, pour son excellent travail sur la fraude sur l’âge dans le Basket-ball sénégalais, ayant emporté Baba Tandian et la défunte fédération  de basket et causé la sanction des U-18. 

Dans la catégorie Télévision, c’est le reportage d’ Ibrahima Ndong de la RTS, sur la brèche de Pilote Barre  (Saint-Louis)  qui a été désigné par le jury.

Oumou Kalsoum Ba de Soxna Fm  et Abdou Cissé du quotidien ont reçu respectivement  les prix de meilleurs reportages radio et photo.

Côté spectacle, l’inimitable duo Per Bu Xar et Doyen, Dame Sène, Bidew Bou Bess, Ibson, et le groupe Pape Cheikh  ont le temps d’une soirée fait oublier aux reporters la pression du bouclage et de la course à l’info. Vivement, l’acte  7.
 


Dimanche 7 Décembre 2014 - 23:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter