700 milliards à rembourser avant 2013 : la Banque Mondiale et le FMI mettent la pression sur Macky

Le paiement de la dette publique et la rallonge financière constituent un véritable supplice pour le président de la République, Macky Sall. Après près de 02 mois d’exercice, le successeur d’Abdoulaye Wade, dans un gouffre économique cavé par le pouvoir libéral se trouve aujourd’hui ahuri par la Banque Mondiale (BM) et le Fonds Monétaire International (FMI) à qui, le Sénégal doit une dette estimée à 700 milliards de FCFA, et cela avant 2013.



700 milliards à rembourser avant 2013 : la Banque Mondiale et le FMI mettent la pression sur Macky
Le chef de l’Etat subit une énorme pression due au surendettement de notre pays.  En effet, à moins de deux mois de magistère, Macky Sall se heurte déjà à de terribles pressions économiques, aux exigences des bailleurs de fonds traditionnels, notamment la Banque Mondiale et le FMI. La pression est d’autant plus intense que ces bailleurs refusent de concéder un état de grâce au président de la République. Un paiement de la dette avant l’année 2013, réclament-ils.
 
Des positions catégoriques de la BM et du FMI que le journal « L’observateur » justifie par « les engagements drastiques, presque insupportables par les finances publiques » et qui seraient souscrits par Me Abdoulaye Wade. Pour rappel, dans l’entre-deux tours de la présidentielle, le devancier de Macky Sall avait ouvertement déclaré « si je quitte le pouvoir, dans deux mois, les fonctionnaires ne seront pas payés ».
 
 
 


Mercredi 23 Mai 2012 - 13:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter