8 juillet 2014 : Le cauchemar éveillé du Brésil

Le 8 juillet 2014, l'Allemagne a vécu un rêve éveillé, le Brésil un cauchemar, alors que le reste de la planète foot perdait plusieurs de ses repères en chemin. L'Allemands ont donné un récital 7:1 aux Brésilliens en demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014. Un an après, le pays hôte tente encore de mettre des mots sur la plus grande désillusion de son histoire. FIFA.com profite de ce premier anniversaire pour braquer à nouveau son projecteur sur l'une des pages les plus folles de l'histoire de la Coupe du Monde.



8 juillet 2014 : Le cauchemar éveillé du Brésil
Après 10 minutes, la Seleçao avait pourtant montré de bonnes dispositions. Mais la Nationalmannschaft a calmement repoussé les vagues offensives sud-américaines avant de proposer les siennes. Et elles résonneront encore longtemps dans l'Estadio Mineirao de Belo Horizonte, et à travers tout le pays : en 18 minutes, les Allemands ont fait trembler le tableau d'affichage à cinq reprises. 


"A 2-0, ils étaient sens dessus dessous, ils ont perdu leur organisation, et on s'en est froidement servi", analysait le sélectionneur de l'Allemagne Joachim Löw, alors que son vis-à-vis brésilien Luiz Felipe Scolari se contentait de constater l'évidence. "On était en panique. Et tout a fonctionné à merveille pour eux et tout allait de travers pour nous". 


Jamais une équipe n'avait marqué autant de buts dans le dernier carré de l'épreuve mondiale, et jamais le Brésil n'avait jamais concédé une défaite de cette ampleur.  Le "Mineirazo" hantera les nuits brésiliennes encore longtemps.
 
Miroslav Klose of Germany celebrates scoring his team's second goal with teammates Sami Khedira  and Thomas Mueller


Mercredi 8 Juillet 2015 - 16:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter