«829.000 personnes en état d’insécurité alimentaire sévère dans tout le pays», Mody Diop



«428.000 personnes qui sont concernées, à peu près, soit sur une moyenne de dix (10) personnes par ménage, 42.000 ménages», disait le ministre et porte-parole du gouvernement à l’issue du Conseil interministériel sur la sécurité alimentaire

Selon le coordonnateur du système national d’alerte précoce de sécurité alimentaire au Secrétariat exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire, «il y a eu globalement une hausse de la production agricole mais il faut noter que les rendements ont baissé». 

«Il faut aussi comprendre qu’il y a aussi certaines spéculations qui ont connu une baisse par rapport à l’année précédente. Donc, il y a des inquiétudes mais l’agriculture, ce n’est pas la sécurité alimentaire. On peut avoir hausse de l’agriculture et insécurité alimentaire et vice et versa. Il faut lever cette équivoque», relève Mody Diop sur Zik fm.

Avant de préciser : «Actuellement, on a estimé à environ 829.000 personnes en état d’insécurité alimentaire sévère dans tout le pays. Et, les départements qui sont les plus touchés sont Bambey, Malem Hodar, Matam, Kanel, Tambacounda et Gourdiry». 

Ces six (6) départements, alerte-t-il, «pourraient être dans une situation d’insécurité alimentaire assez préoccupante surtout pendant la période de soudure à partir du mois de Juin». 
Avec «l’insécurité alimentaire (qui y) est quasiment chronique», «Matam, Tamba, Goudiry, et devraient être prioritaires pour l’Etat du Sénégal», soutient-il. 


Mercredi 10 Mai 2017 - 20:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter