96 heures de grève : l’Intersyndicale paralyse encore les mairies.

L’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales a organisé hier son assemblée générale. Les camarades de Sidya Ndiaye en ont profité pour durcir le ton et, annoncé dans la foulée, leur décision d’observer une grève de 96 heures, à partir de ce lundi.



L’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales va paralyser le fonctionnement des collectivités locales pendant 96 heures. Cette décision fait suite, selon eux, au refus de l’Etat de respecter ses engagements.

«Le gouvernement doit sécuriser nos salaires. A Pikine, il y a 34 agents qui en sont à 8 mois d’arriérés de salaires. A Dakar, ils sont au nombre de dix. Pis, huit travailleurs des collectivités locales ont été abusivement licenciés à Ourossogui », a déclaré Hadji Houma, le chargé des revendications au niveau de l’intersyndicale.

Répondant aux accusations de leur ministre de tutelle, Abdoulaye Diouf Sarr, qui n’écartait pas la possibilité que leur grève ait des relents politiciens, le syndicaliste réplique vivement : «le ministre Diouf Sarr est descendu trop bas. Personne ne peut nous emballer. Nous sommes des responsables».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 5 Février 2016 - 09:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter