"A Dakar, je vais encore essayer de marquer pour ma mère...", Mame Biram Diouf

Pour son retour en équipe nationale hier face à Madagascar, l'attaquant de Stoke City a frappé fort en inscrivant le but avant de faire une passe décisive sur l'égalisation signée Sadio Mané. Mame Biram Diouf promet de rééditer cette performance à Dakar ce 17 novembre pour rendre hommage à sa mère décédée à la Mecque.



«Ce n’était pas un match facile car ils ont marqué tôt, ils nous ont mis en difficulté et on n’arrivait pas à jouer ensemble. La première période a été difficile et en seconde mi-temps, on a essayé de jouer entre nous et on est parvenu à égaliser. C’est bien », campe Mame Biram Diouf. S’agissant de la principale difficulté pour les « Lions » dans la rencontre d’hier, l’attaquant évoque « l’état du terrain et la chaleur ». «On ne sentait pas le public », souligne ce dernier. «Un match en Afrique n’est jamais facile et il faut garder à l’esprit qu’il n’y a plus de petite équipe. Le problème est qu’on ne connaissait pas l’adversaire. Là, on sait à qui on a à faire», décortique Mame Biram Diouf.
                                                 
«Je voulais marquer ce but pour le dédier à ma mère décédée il n’y a pas longtemps. Cela me tenait à cœur. Je dis merci au Bon Dieu qui m’a donné l’occasion de le faire aujourd’hui (hier). A Dakar, je vais encore essayer de marquer pour rendre hommage à ma mère», déclare dans «Stades» l’auteur du premier but et passeur sur l’égalisation. 


Samedi 14 Novembre 2015 - 09:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter