À Louisville, les adieux à Mohamed Ali

Durant deux jours, à compter de ce jeudi, la ville de Louisville dans le Kentucky, va rendre un ultime hommage au boxeur de légende Mohamed Ali. Les funérailles débuteront par une prière mortuaire musulmane, ouverte à tous



L'heure du dernier round, celui des ultimes hommages : le monde dit adieu jeudi 9 et vendredi 10 juin à Mohamed Ali, dans le Kentucky, là où le géant de la boxe avait vu le jour le 17 janvier 1942. Les funérailles débuteront par une prière mortuaire musulmane, ouverte à tous, à la mémoire du triple champion du monde, décédé à 74 ans.
 
Plusieurs moments forts reflétant la vie du boxeur de légende vont rythmer ces deux jours dans la ville de Louisville de 600 000 habitants - qui a mis les bouchées doubles pour être à la hauteur de l'événement. Le cercueil contenant la dépouille de Mohamed Ali sera pour l'occasion installé jeudi dans une immense salle en périphérie de Louisville, où se rassembleront des milliers de visiteurs.
 
Baptisé Cassius Clay à sa naissance dans un quartier noir de Louisville, à l'époque de la ségrégation raciale, le boxeur a adopté la foi musulmane en 1964, changeant son nom pour celui de Mohamed Ali. Cette conversion avait stupéfié l'Amérique.
 
"Mohamed Ali revêt une importance très spéciale pour la communauté musulmane", a confié l'imam Zaid Shakir, qui a participé à l'organisation des obsèques. "Nous devons lui dire adieu du mieux que nous pouvons, honorer sa mémoire, suivre sa voie et nous aimer entre nous comme il l'aurait souhaité".
 
Un trajet de 30 km
Pour des millions de musulmans sur la planète, Mohamed Ali a symbolisé mieux que quiconque le véritable visage de l'islam, pacifique et tolérant. Vendredi, se déroulera le deuxième volet des obsèques, avec une longue procession en corbillard du cercueil de Mohamed Ali. Le trajet de 30 km passera devant les sites emblématiques de l'histoire de l'homme couronné "Sportif du (XXe) siècle": sa maison d'enfance, le musée à sa gloire, le Center for African American Heritage, qui décrit la vie des Noirs du Kentucky, ou encore le boulevard Mohamed Ali.
 
La dépouille du géant, qui a irradié bien au-delà de la boxe grâce à ses combats pour les droits civiques, prendra alors directement la direction du cimetière. À noter qu'un "généreux mécène", dont le nom n'a pas été révélé, a promis de recouvrir de pétales de roses rouges le chemin final vers la tombe.
 
Le dernier moment solennel de ces funérailles sera une cérémonie d'hommage rassemblant chefs d'État, dignitaires et anonymes, dans une salle omnisports de Louisville. Distribués gratuitement mercredi, les 15 000 billets d'accès à cette cérémonie se sont envolés en une demi-heure.

 

France24

Jeudi 9 Juin 2016 - 13:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter