A Saldé (Matam) hier, le président Sall prend de court les apéristes et même le gouverneur



A Saldé (Matam) hier, le président Sall prend de court les apéristes et même le gouverneur
Macky Sall s'est rendu hier à Saldé pour présenter ses condoléances à l'occasion du décès de son cousin Amadou Konté. Loin des atours du pouvoir, le Chef de l'Etat s'y est rendu à bord d'un hélicoptère sans protocole. Dans la pure tradition du Fouta, il a présenté ses condoléances à sa tante, la soeur de sa mère. Il n'était accompagné que d'un ministre originaire du Fouta qui se trouve être son ami de longue date. Même le gouverneur a été pris de court. C'est seulement à l'arrivée à l'aérodrome de Ourossogui que ce dernier a été informé de la présence du Chef de l'Etat, souligne "l'As". Et arrivé au domicile du défunt, le président Sall s'est entretenu avec la mère du défunt et les enfants.


Dans un discours très émouvant, la vieille dame qui a accepté avec philosophie et foi le décès de son fils, a remercié le président de la République. "C'est toi qui devais recevoir nos condoléances car Amadou était plus qu'un cousin pour toi, c'était ton frère jumeau", a dit la tante du Chef de l'Etat. 


Mercredi 9 Décembre 2015 - 09:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter